Motorisation par brushless

L’espace pour parler de tout ce qui concerne la propulsion de nos modèles
Avatar de l’utilisateur
Geeks
Messages : 3584
Enregistré le : 03 Juil 2010 21:04
Localisation : Brive la Gaillarde (Correze 19)

Re: Brushless ppm vers pwm

Messagepar Geeks » 24 Mai 2013 07:11

A mon humble avis d'ignorant. Pour avoir regarder quelques chronogrammes portant sur le mode brushless, on peut obtenir un bien meilleur hachage sur le moteur. Il ne faut pas oublier que c'est un champ électrique tournant, donc un flux magnétique tournant que suit les aimants et non l'inversion de courant due aux ballais en fonction de la position de l'axe du rotor.

En d'autre termes, on peut très bien obtenir un ralenti correct en respectant un couple correct. Cependant, il faut qualibrer le moteur en fonction de la charge qu'il devra déplacer et de l'angle des pales.

Mais là, c'est par ce que j'ai re lue un peu tout ce que j'avais sous la main dans mes tablettes.

Pour la mayonnaise de mamie, il faut un fouet et une bonne dose de volonté pour la monter. :mrgreen:
A défaut d'avoir la science infuse, j'infuse la science. - Racleur de fond depuis Pons 2014.
Sous-marin en état de repos sur cale : Minimog 01

Avatar de l’utilisateur
pierre
Messages : 3424
Enregistré le : 08 Jan 2010 12:42
Localisation : Créteil (94)

Re: Brushless ppm vers pwm

Messagepar pierre » 24 Mai 2013 08:43

Geeks a écrit :A mon humble avis d'ignorant. Pour avoir regarder quelques chronogrammes portant sur le mode brushless, on peut obtenir un bien meilleur hachage sur le moteur. Il ne faut pas oublier que c'est un champ électrique tournant, donc un flux magnétique tournant que suit les aimants et non l'inversion de courant due aux ballais en fonction de la position de l'axe du rotor.

En d'autre termes, on peut très bien obtenir un ralenti correct en respectant un couple correct. Cependant, il faut qualibrer le moteur en fonction de la charge qu'il devra déplacer et de l'angle des pales.

Mais là, c'est par ce que j'ai re lue un peu tout ce que j'avais sous la main dans mes tablettes.

Pour la mayonnaise de mamie, il faut un fouet et une bonne dose de volonté pour la monter. :mrgreen:


Pauvre femme :Oo:
Mes sous-marins en état de marche :
Un Surcouf, un Seaview, une Flying sub, un Minisub, un subracer.
Autres modèles : quadricoptère MiniDex amphibie full carbon, Quad Alien 680 pliable slowfly + Gopro
J-Pay quad 250 racer, Hexacoptère Typhoon H Yunnec.

Avatar de l’utilisateur
Geeks
Messages : 3584
Enregistré le : 03 Juil 2010 21:04
Localisation : Brive la Gaillarde (Correze 19)

Re: Brushless ppm vers pwm

Messagepar Geeks » 24 Mai 2013 13:36

Oui, c'est exactement ça :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
A défaut d'avoir la science infuse, j'infuse la science. - Racleur de fond depuis Pons 2014.
Sous-marin en état de repos sur cale : Minimog 01

morysse
Messages : 844
Enregistré le : 24 Jan 2010 21:18

Re: Brushless ppm vers pwm

Messagepar morysse » 24 Mai 2013 18:50

Bonjour

Je supose que l on est tous d accord pour dire que le moteur brushless vu son grand couple serait plus approprie en utilisation "prise directe"
cette fameuse cavitation depend essentiellement de la vitesse de l helice
ceci dit elle se manifestera au demarrage si la propulsion est mal calculee jusqu au moment ou l inertie du model sera vaincue; ensuite vitesse trop elevee du model


Ma question est sur le maintient du couple en toutes circonstances


avec un systeme " reducteur" d office le couple a l helice est tres elevé (1,5 voir 2 fois.... le couple moteur) ;meme dans les virages serrés la vitesse de l helice sera maintenue forcement la ligne de flottaison choisie; c est ce que j ai constate sur ma nouvelle propulsion


Mais en prise directe avec un brushless comment ca va naviguer ?


Ne risque t on pas peu importe la puissance, couple moteur un difference suffisemment grande de vitesse pouvant modifier
la ligne de flottaison dans les
virage haute vitesse?



Merci d y penser

A+ Leo :Oo:

Avatar de l’utilisateur
Patjabix
Modérateur
Messages : 4952
Enregistré le : 06 Jan 2010 00:13
Localisation : Chanas (Isère)

Re: Brushless ppm vers pwm

Messagepar Patjabix » 24 Mai 2013 20:39

morysse a écrit :avec un systeme " reducteur" d office le couple a l helice est tres elevé (1,5 voir 2 fois.... le couple moteur)

Le couple dépend du moteur :)
Le réducteur augmente le couple fourni par le moteur.

On peut très bien avoir un moteur réducté qui fourni à l'hélice un couple moindre qu'un moteur utilisé ne prise directe...

morysse a écrit :;meme dans les virages serrés la vitesse de l helice sera maintenue forcement la ligne de flottaison choisie; c est ce que j ai constate sur ma nouvelle propulsion

Ça m’étonnerait fort qu'en virage ton hélice baisse de régime...



morysse a écrit :Ne risque t on pas, peu importe la puissance, le couple moteur, une difference suffisemment grande de vitesse pouvant modifier
la ligne de flottaison dans les virage haute vitesse?

Tout ça est plutôt lié aux performances hydrodynamiques du sous-marin à une vitesse donnée, et pas au couple moteur. Du moins à mon avis.
A+
Pat, membre de la guilde des racleurs de fond
Image Image

morysse
Messages : 844
Enregistré le : 24 Jan 2010 21:18

Motorisation par brushless

Messagepar morysse » 25 Mai 2013 07:31

histoire de comprendre quelques abc sur les brushless en prise directe

Par ex en remplacement de ma propulsion classique 720BB torque reducte 1/2 ,Raboesh 70 7pales,vitesse de l helice 2200tr/m , echauffement moteur 1/10 apres 1H

Comment va t on la jouer celle la ? type moteur,nbre S lipo, capacite ,controler.....bref la total

un autre exemple serait bienvenu

Merci d y penser ?

A+ Leo :Oo:

Avatar de l’utilisateur
espadon
Messages : 44
Enregistré le : 15 Jan 2013 21:49
Localisation : Pont-L'Abbé, finistère sud

Re: Motorisation par brushless

Messagepar espadon » 06 Jan 2014 17:55

salut

j'ai trouvé ce sujet en faisant des recherches sur la futur motorisation de mon SM Triomphant.
alors je vois que le brushless n'est pas encore beaucoup utilisé. je compte monter mon sous marin en brushless.
j'ai pensé à ça : http://www.tecnimodel.com/moteurs-brushless/2729-roxxy-bl-outrunner-505545-.html
Pour avoir du couple il faut un très faible KV, comme dit plus haut je pense que 100kv c'est pas mal en 4S liFE ça nous donne 1320tr/min pour une hélice 15 pales de diam 75mm.
Pour une hélice 7 pales dans un diamètre autour des 80mm, 2200tr c'est l'ideal ?

merci
A+

alfa
Messages : 84
Enregistré le : 24 Jan 2010 23:45

Re: Motorisation par brushless

Messagepar alfa » 06 Jan 2014 23:53

bonsoir :gardavou:
ce moteur est monte d origine sur le type 212 , U21 de chez robbe .

c est un monstre de puissance . :respect:

a+ :trinque:

Avatar de l’utilisateur
espadon
Messages : 44
Enregistré le : 15 Jan 2013 21:49
Localisation : Pont-L'Abbé, finistère sud

Re: Motorisation par brushless

Messagepar espadon » 07 Jan 2014 19:57

salut

et d'origine sur ces sous marins, il est conseillé de les utiliser avec quel tension ?
la tension nominale du moteur indiquée sur les sites de vente est de 12v ce qui nous fait un régime maxi de 1200tr/min.
ça me parait peu pour une hélice de 6 ou 7 pales, après je débute en sous marin, il faut que j’apprenne ;)
quel est le régime de rotation optimum pour une hélice 7 pales sur un sous marin ?

merci
A

Avatar de l’utilisateur
Sinago86
Messages : 744
Enregistré le : 24 Jan 2010 11:49

Re: Motorisation par brushless

Messagepar Sinago86 » 07 Jan 2014 20:37

Bonjour à tous,
je pense que le régime doit être assez bas car il faut peu de t/mn pour faire avancer le soum ; il est très facile de faire caviter une hélice et dans notre cas c'est inenvisageable . Ce n'est pas une vedette :lol:
Quand on voit les régimes max en grandeur nos hélices sont de vrais mixeurs
jean-Charles
Blogs.fr Mes petits bateaux
inactif depuis été 2014


Retourner vers « La propulsion »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité