SM type XXIII

L’endroit pour faire partager la construction de son soum militaire
Patrickbm
Messages : 137
Enregistré le : 31 Oct 2011 19:57

SM type XXIII

Messagepar Patrickbm » 05 Aoû 2013 13:59

Bonjour
La coque de mon nouveau modèle est entre mes mains. Il s'agit d'une coque de SM de type XXIII fabriquée par OTW. Echelle 1/25 soit 1.40m de long. Les formes sont assez modernes. Beaucoup de ligne droite, sans doute pour faciliter la construction pendant la dernière année de guerre ou les chantiers étaient bombardés. Voici quelques photos de la coque à la réception. Je trouve que la finition est moyenne. Plan de joint conséquent et légèrement décalé. gravure et qualité du gel coat correct. Il y aura juste du travail de masticage et ponçage. les découpes des dalots et ouvertures sont bien marqués. Par contre épaisseur de la fibre de verre importante et excellente solidité et rigidité de la coque. La tourelle est imposante et je crois qu'il faudra faire attention avec les problèmes de stabilité.

Au début, je pensais faire une coque sèche, Accès par 2 panneaux, 1 ballast central (1litre environ), remplissage et vidange par pompe à engrenage et 2 ballasts av et AR et pompe de transfert (péristaltique ou engrenage) pour assiette (ou lest mobile, à voir avec place disponible). Je me demandais si je n'allais pas mettre un ballast principal Engel mais la place prise par la vis sans fin est importante et pose problème. J' estime le déplacement du modèle à 10-12kg, calcul en cours.
Les travaux seront longs et me voila occupé pour quelques temps.

la coque à l'arrivée

Image

Image

Image

Je n'ai pas pris le temps de décrire mon projet au fur et à mesure. de plus je me demandais vraiment si mes idées étaient bonnes.
Après pas mal de réflexions et en ayant la coque sous les yeux, j'ai changé de principe de plongée. Les volumes émergés sont assez dissymétrique dans le sens longitudinale: longue surface de pont avant, kiosque en arrière du centre de carène lorsque le sous-marin est en surface d'ou, et cela n'engage que moi, probablement un déplacement du métacentre lors de l'immersion. Avec un seul ballast central, placé sous le kiosque, je crains un enfoncement d'abord de l'arrière puis de l'avant au cours de la plongée. Et j’aime bien avoir un modèle qui navigue horizontalement. Ensuite un baxter de 1.3l me plaisait pas beaucoup. Et je ne savais pas trop comment gérer l’évacuation de l' air des ballasts pendant le remplissage.
J'ai donc opté pour deux ballast à l'avant et à l'arrière de 500cm3 chacun. Ils sont intégrés à la coque, et mise a l'air libre en haut du kiosque. Je pourrais donc réguler l'immersion en réglant le débit sur chaque ballast (soit avec 2 pompes et variateurs soit 1 pompe et une régulation différentielle par pincement de durite). Ensuite ces ballasts remplis devront amener le SM jusqu' à laisser quelques centimètres du haut du kiosque émergé. Et la coque devra être correctement lestée pour être bien horizontale lorsque ces ballasts seront plein (enfin j'espère). Ensuite une pompe remplissant un baxter de 250cm3 placé au centre sous le kiosque prendra le relais pour la plongée complète. Je devrais ainsi ne pas avoir à retoucher l'assiette lorsque le SM sera en plongée (donc hors de vue). Un petit déplacement du baxter sera toujours possible pour que le modèle reste bien horizontal lorsque le baxter se remplit en plongée (en statique). Toutefois une place pour un servo treuil de voile est prévue pour le déplacement d'un petit lest mobile si un réglage longitudinal est requis..
Pour faire surface, vidange du baxter puis des ballasts (puisque la mise a l'air libre de ces derniers sera justement "à l'air libre".
Un pressostat évitera la mise sous pression du baxter. Je mettrais peut être une électrovanne sur le circuit d'eau du baxter (suivant résultats des essais). Pour les ballast AV et AR, le petit jet d'eau au niveau de la mise à l'air libre m' indiqueras que le ballast est plein.

L'aménagement du SM est commencé. Coque sèche avec accès par 3 panneaux, 2 grands et un petit pour accès rapide. Et de la proue vers la poupe: le ballast AV de 500cm3, le servo de barre avant, le récepteur, l'accu de réception, le variateur du moteur de propulsion, les variateurs pour régulation de débit des pompes (à engrenages) des ballasts AV et AR, un BTS pour la commande de la pompe (à engrenages) du baxter, au niveau du kiosque les batteries (2x6volt) et le baxter au dessus, puis les servos barres arrière et safran, le moteur de propulsion (un 600 réducté par courroie) et enfin le ballast arrière.

Image

Si je me suis complètement gouré sur la conception, ce qui est possible car entre la théorie et la pratique la marge est grande), et bien je recommencerais !!!! Mais ce principe me plait bien a priori.
Quelques photos pour illustrer.

Image

Vers la poupe : le moteur de propulsion et les servos de barres, au mileu sera placé le baxter et les batteries sont dessous.

Image

Vers la proue : le recepteur, le servo de barre avant, les platines interrupteurs et dessous la platine avec le variateur de propulsion. Les pompes des ballast AV et AR.
la pompe destiné au baxter sera remplacé par une plus petite pour une meilleur précision du remplissage.

Image

Les premiers tests en bassin sont satisfaisant : les passages de coque pour les commandes et arbre d' hélice sont étanches (double joints toriques pour les commandes et joint spi pour l'arbre), le volume de la coque permet une bonne flottabilité et la masse de plomb installée au fond de la coque devrait donner une bonne stabilité du modèle (j'avais quelques craintes car le kiosque est haut et volumineux). Le remplissage des ballasts av et AR se fait en 40s avec les pompes sous 6 volt.
D'autre part le montage des différents composants mécanique (pompes, variateurs, servomoteurs) sont en cours d'achèvement et fonctionnent bien (tout au moins sur table).
Petit hic, je me suis gouré dans le branchement du BTS et j’ai fait sauter le fusible. J’ai installé un fusible 10amp à la place. Dommage qu’il ne soit pas prévu d’office . Engel en a bien un sur la platine TMAX. Le pressostat stoppera la pompe lorsque le baxter sera plein. Il est branché sur les points 4 et 5 du BTS. La sonde pour la présence d'eau dans la coque sera branché en parallèle. Ainsi je ne pourrais pas faire plonger le SM si il y a une fuite d'eau. Seul le fail-safe assure la vidange du baxter.
Normalement tout devrait se monter dans la coque sans trop de difficulté. En tout cas 'est prévu pour....

Image

Voici maintenant les différents composants qui doivent entrer dans la coque :
Juste en avant des batteries et du baxter (au dessus) l'ensemble des pompes, BTS et variateurs.

Image

Image

Image

Image

Les 2 pompes sont des Kavan. Je n'ai pas changé la petite clavette qui semble donner des soucis mais sans doute un peu plus tard. Je vérifierais l'état des dites clavettes dans quelques mois.
Le récepteur radio est tout à l'avant, loin des parasites provoques par les moteurs électriques, du moins j'espère.
Le cadre support des panneaux de fermeture est en place et en cours de finalisation.

Une petite question.
Entre un variateur et le moteur électrique, est il possible de mettre un micro-rupteur pour arrêter la pompe sur surpression par exemple? Je pense que cela n'est pas possible sous peine de détériorer l'étage de sortie du variateur lors de la remise en route ou de l'arrêt mais je ne suis certain. Quelqu'un a t-il un avis ou expérience?

Maintenant que le pont et les ouvertures des trappes sont finis, je vois si tout rentre. Un peu délicat, pas très facile d’accès. (70mm de largeur seulement). Mais cela prend tournure. j'ai du aussi enlever du plomb car lors des essais en eau, la coque était un peu trop immergée.

Dès que les 3 trappes seront finalisées, ce sera les premiers essais de plongée.

A Bientôt

Avatar de l’utilisateur
MG
Messages : 3326
Enregistré le : 31 Jan 2010 19:46
Localisation : Gard
Contact :

Re: SM type XXIII

Messagepar MG » 05 Aoû 2013 14:16

Bravo excellente acquisition, belle bête,bonne continuation :Up:
le mieux est l'ennemi du bien

morysse
Messages : 844
Enregistré le : 24 Jan 2010 21:18

Re: SM type XXIII

Messagepar morysse » 05 Aoû 2013 19:48

Tres beau sous marin :excited:

J ai lu ton analyse :roll: c est tout en ton honneur de l avoir faite

Sauf avis contraire des specialistes; je crois tu te complique un peu la vie :(

voici il me semble une bonne de methode de travail

determination du centre de gravite de ta coque(Teba)

placer ta coque si possible avec ton tube etambot et helice sur un rouleau quand le sm est en equilibre tu as le centre de gravite

position du balast

central Ok repartit de part et d autre du centre de gravite

lors de tes premiers essais de plongee a l arret si ton sm plonge d abord vers l avant il faudra reculer le balast ; forcement s il plonge vers l arriere il faudra l avancer (Lucien Blanchard)

calcul de la capacite du balast Alexandre Gillon

amener le sm a sa ligne de flottaison avec du lest , charger le sm si possible par le dessus (petites plaques de plomb)

quand le sm commence a plonger: on a une valeur on mutiplie cette valeur par 1,3

1KGR = 1L d eau et on a la capacite de son balast

lors des essais si le sm ne plonge pas ajouter un peu de lest ou augmenter un peu la capacite du balast

Purge d une poche baxter Teba

remplir la poche

lever le sm cote embouchure de poche pour amener la bule vers l ' embouchure

vidanger l: forcement la bulle d air va partir en premier, repeter plusieur fois l operation

Nb il reste toujours un peu d air dans la poche

Navigation horizontal

Rien a voir avec la balast

c est le correcteur d assiette qui realise l operation

Les balast equilibrage

c est une option qui permette de mettre en equilibre ou en desequilbre le sm dans certains cas ex pose parfaite sur le fond

ton sm fonctionnera parfaitement sans balast d equilibrage

Limitation d eau de remplissage de la poche baxter

j ai essaye ces fameux pressostats avec un col de cygne ect....j en suis revenus ; le plus simple est l interrupteur fin de course classique

Pompe Kavan

Ok l avenir nous apprendra si elles proviennent de la production du lundi ou vendredi :lol: :lol: :lol:

Bonne continuation

Leo :Oo:
Modifié en dernier par morysse le 06 Aoû 2013 04:53, modifié 4 fois.

Avatar de l’utilisateur
atob
Messages : 1444
Enregistré le : 08 Jan 2010 14:53
Localisation : Valence (26000)
Contact :

Re: SM type XXIII

Messagepar atob » 05 Aoû 2013 20:03

Beau projet, déjà bien entamé :Up:
-------------------------------------------------
Résine + Fibre + Polystyrène = Sous marin

http://soumblack.free.fr/
-------------------------------------------------

morysse
Messages : 844
Enregistré le : 24 Jan 2010 21:18

Re: SM type XXIII

Messagepar morysse » 06 Aoû 2013 05:27

Une petite question.
Entre un variateur et le moteur électrique, est il possible de mettre un micro-rupteur pour arrêter la pompe sur surpression par exemple? Je pense que cela n'est pas possible sous peine de détériorer l'étage de sortie du variateur lors de la remise en route ou de l'arrêt mais je ne suis certain. Quelqu'un a t-il un avis ou expérience?

Je n est pas trop bien compris ta question

Quoi qu il en soit j ai les meme elements dans mon sm

propulsion moteur variateur: j ai un fusible de 30A sur le positif d alimentation du variateur

pompe : c est le bts qui commande les pompes

les pompes sont cablees en parrallele avec deux electrovannes en aussi en parralle c est le fin de course de remplissage situe au dessus de la poche baxter qui limite le remplissage via le bts

pression dans la poche: il n y en n as pas du fait qu elle a ete purgee comme expliquee si dessus

le branchement du fin de cours :pour ne pas me compliquer la vie est branche sur les pins auxilieres 4 5 du bts reservee au detecteur d eau quand c est deux

pines sont en contacte le bts arrete le remplissage l interrupteur de fin de course doit etre donc un NO normalement ouvert

A+ LEO :Oo:

Avatar de l’utilisateur
Pablo
Modérateur
Messages : 4960
Enregistré le : 06 Jan 2010 12:51
Localisation : St Maur (94)
Contact :

Re: SM type XXIII

Messagepar Pablo » 06 Aoû 2013 07:25

:Up: Salut,

:Up: Belle bête que ce type XXXIII surtout à cette échelle.
Que dire de plus, l'ami Morysse a déjà fait une bonne synthèse :!:
Sous marin imaginaire en PVC
Hunley en métal au 1/8
Kilo au 1/144
Un Subracer
Jouets pour mes petits-enfants
Site web : http://www.loubet-modelisme.com

Patrickbm
Messages : 137
Enregistré le : 31 Oct 2011 19:57

Re: SM type XXIII

Messagepar Patrickbm » 06 Aoû 2013 11:46

Bonjour
Je vous remercie de vos appréciations surtout quand on est si éloigné de toute rencontre avec des personnes ayant le même intérêt. Je suis sur l'ile de la Réunion et je ne crois pas qu'il y ait beaucoup de SM (en tout cas je n'en connais pas).
Quelques précisions sur ma construction:
- pour le volume des ballasts, j'ai tout simplement pesé la coque supérieure émergée, et la densité de la résine armé étant de1.6 environ, j'avais le volume de la coque émergée donc le volume de mes ballasts. Pour mon cas: 1100 gr soit 700cm3. j'ai pris large et le volume total pris en compte est de 1100cm3.
Je prefère avoir + et rajouté un peu de flottabilité si besoin est.
Il fallait que je sache ou étais le centre de carène avant le début de construction car mes ballasts AV et AR sont intégrés à la coque. Et la place du baxter est deteminé aussi a la construction à 2 ou 3 cm prés.
Pour connaitre le centre de carène donc la position du centre de gravité à obtenir. j'ai immergé la coque au maxi et verifié ou étais le centre de poussée. le centre de gravité devra être au même endroit.
Les essais en cours montrent un bon résultat de mes élucubrations. Le remplissage des ballast + baxter permet bien la plongée complète (avec même de l'excédent).
Et en statique, l'immersion se fait bien horizontalement. En marche, Il est sur que les forces hydrodynamiques sur la tourelle auront tendance a faire remonter la proue.
J'ai encore un peu de placepour mettre un lagerregler.
Au sujet de ma question sur les variateurs. Les pompes des ballasts AV et AR sont actionnés par des variateur électroniques. Je ne suis pas sur que l'on puisse stopper la pompe par coupure de courant (fin de course) sur l' alimentation de la dite pompe entre le variateur et la pompe. Le variateur étant toujours piloté. Je me demande si les transistors de sortie vont apprécier la coupure (et la remise en route).
Pour le baxter, pas de problème. J'ai mis un BTS et une fin de course par pressostat. Lorsque le baxter est plein, la pression dans le circuit augmente et le pressostat coupe la pompe. Cela marche parfaitement. Je n'ai pas mis de col de Cygne ou quoi que ce soit. Il n' y pas d'inconvénient à ce que l'eau arrive au pressostat (la pression sera exercée sur la membrane quelque soit le volume d'eau dans le tube. Nous sommes en présence de pression statique et non pas dynamique). Sauf peut etre une oxydation si le pressostat comporte des parties métalliques. Mais vu le prix je doute.
A bientot

Avatar de l’utilisateur
Teba
Modérateur
Messages : 6423
Enregistré le : 06 Jan 2010 00:53
Localisation : Le Thor (84)
Contact :

Re: SM type XXIII

Messagepar Teba » 06 Aoû 2013 12:29

Bonjour, :)

Pour régler le problème, tu n'a pas besoin de variateurs sur les pompes . 8-)

Avatar de l’utilisateur
Rackham
Messages : 2575
Enregistré le : 23 Jan 2010 18:43
Contact :

Re: SM type XXIII

Messagepar Rackham » 06 Aoû 2013 13:13

super :Up: belle acquisition ;)
Haddock : Messieurs, Cet homme est innocent : Tintin nous l’a dit. Allez-vous lui laisser ces menottes… et l’empêcher d’aller me chercher une bouteille de cognac ?

morysse
Messages : 844
Enregistré le : 24 Jan 2010 21:18

Re: SM type XXIII

Messagepar morysse » 06 Aoû 2013 19:20

Teba a écrit :Bonjour, :)

Pour régler le problème, tu n'a pas besoin de variateurs sur les pompes . 8-)
:applaudi: :applaudi: :applaudi:

De l expeditif

Tous sur la commande de pompe http://www.miniflotte.net/divers/techni ... mmande.htm

tous sur le bts : viewtopic.php?f=10&t=1781

viewtopic.php?f=10&t=1231

tous sur le lagergler: viewtopic.php?f=10&t=403

Bonne reussite

A+ Leo :Oo:


Retourner vers « Sous-marins militaires »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité