Le poseur de mines RUBIS

L’endroit pour faire partager la construction de son soum militaire
Avatar de l’utilisateur
Jacky-Soum
Messages : 2177
Enregistré le : 02 Fév 2010 20:19
Localisation : La GUERCHE sur L'AUBOIS, région centre

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar Jacky-Soum » 23 Mai 2018 18:32

Allez hop ! Une petite mise à jour du dossier avant la reprise des expositions et navigations ! ;)

Lors de la précédente MAJ, j’ai conclus en prévoyant du boulot « invisible » ; voici le résultat de l’un d’eux : un dispositif de couplage entre les deux parties du modèle lorsqu'il est ouvert.
Image

Il est composé de 2 modules en PVC qui ressemblent aux extrémités du rack technique et de la partie avant du RUBIS, reliés par plusieurs câbles. On reconnait les connecteurs et fiches banane qui permettent les liaisons électrique entre les 2 parties.
Image

Le module le plus gros se substitue au rack technique et est équipé d’une poignée à l’arrière.. ..
Image

….Et le plus petit s’apparente à la partie avant du RUBIS.
Image

Les deux modules sont reliés par un câble comportant 14 conducteurs pour la liaison entre les 2 connecteurs DB15 points et 3 fils d’alimentation qui véhiculent le 0 Volts, le +6 Volts et le +12 Volts. Enfin, un câble USB (blanc sur la photo) permet le raccordement entre l’interface ARDUINO (visible sur la 1ére photo) et l’ordinateur contenant le programme de la carte embarquée dans la partie avant.
Image

Les 2 éléments en place permettent donc d’alimenter la partie avant et d’intervenir sur le programme de la carte ARDUINO. Cela permet de gérer, entre autre, les servos de largage des mines. :Up:
Et même si cela ne sert pas souvent, c’est indispensable lors d’un remplacement de servo ou pour un recalage des barres avant suite à un démontage, par exemple !!!

Image

Ensuite, je suis revenu à l’équipement du pont. Sur cette photo, on remarque l’échelle d’accès, dans l’axe du portillon droit, ainsi que le levier de manœuvre du panneau de protection du canot.
Image

Vu de plus près, le levier de manœuvre du panneau ; il est fixé à chaque extrémité par une petite plaque de laiton qui simule l’articulation et le tout est collé à la Cyano sur le pont.
Image

Et, ici, l’échelle d’accès réalisée en laiton de 1mm ; les embases de chaque rolon sont en PVC de 0,5mm d’épaisseur percées à l’emporte-pièce.
Bien entendu, il y a les mêmes échelles au niveau des portillons, avant gauche et arrières, droit et gauche !

Image

Voyons maintenant le panneau d’accès des officiers ; lorsqu’on ouvre la tape du pont à l’aide de la poignée escamotable, on aperçoit le volant de manœuvre du panneau.
Image

En regardant par l’autre côté, on voit l’échelle de liaison entre le pont et la coque au niveau du panneau.
Image

Et en regardant à l’aplomb, on constate que le panneau peut être ouvert, laissant apparaitre ce qui correspond à l’intérieur du bâtiment ; la lumière diffuse provenant du poste officier est simulée par de la peinture alu. Je prévois de peindre la silhouette d’un homme montant l’échelle, quand j’en aurai le temps…. :roll:
Image

Enfin, pour finir avec cet accès, voici les « mains de fer » amovibles qui permettent au marin sortant (ou rentrant) de se tenir lorsqu’il empreinte l’échelle de liaison. Là aussi, il y a des mises en scène en perspective…. ;)
Image

....Comme la sortie d'un Amiral qui fini une inspection du bâtiment ! ;)
Image

J’ai ensuite réalisé un autre équipement invisible sur le sous-marin qui est pourtant indispensable au fonctionnement : les ballasts de compensation des mines ! :Up:

Le mouillage des mines est fonctionnel depuis l’année dernière, mais seulement en surface, du fait de l’absence des compensateurs ; en effet, chaque mine pèse dans l’eau environ 6 grammes. Ce n’est pas beaucoup, mais multiplié par 16 mines, on obtient une « surcharge » du modèle de 96 grammes lorsqu'il est chargé !

Sans compensateurs, la flottaison en surface est modifiée et on va obtenir l’immersion complète avec 96 grammes d’eau manquant dans le ballast principal.
Et le mouillage en plongée va voir le sous-marin remonter à la surface dès le largage de la 1ére mine, puisque qu’il va s’alléger de 6 grammes et que la faible vitesse nécessaire au bon dégagement des mines rend inefficaces les barres de plongée pour une éventuelle correction ! :roll:
A moins de compenser « manuellement » sur le ballast principal, ce qui s’avérerait plutôt périlleux car, situé au centre du modèle, il ne corrigerait pas la modification d'assiette provoquée par l’allégement latéral avant ou arrière…. :o

Il faut savoir que sur le « réel », chaque mine HS4 pesait dans l’eau 400 kg qu’il fallait compenser rapidement lors du largage par l’admission de 370 litres d’eau de mer dans le ballast de compensation le plus proche de la mine larguée. D’autre part, le mouillage s’effectuant à très basse vitesse, de l’ordre du nœud, il ne fallait pas compter sur les barres de plongée pour les mêmes raisons que sur le modèle réduit ! :Oo:

On imagine donc l’habileté des marins du RUBIS, fruit de longues heures d’entrainement, qui n'ont jamais fait subir "une baignoire" à leur bâtiment, lors de leurs 28 missions de guerre! :respect:

Sur mon modèle, puisque je n’ai pas de petit marins embarqués, :mrgreen: le principe retenu consiste à compenser automatiquement la perte de poids par une perte de « portance » équivalente, à l’aide de ballast souples manœuvrés par le chariot de largage ; lors du chargement des mines (sur table), le ballast associé à un groupe de 4 mines se rempli d’un volume d’air équivalent au poids des mines, soit 24 cm3 d’air pour compenser 4 X 6 gr = 24 gr de mines.
Le bilan de flottabilité est donc nul et on obtient, avec ou sans mines, la flottaison en surface inchangée et l’immersion du sous-marin avec le même remplissage du ballast principal. ;)

Ensuite, lors du largage des mines, le ballast correspondant à un groupe de 4 se vide de son air de façon synchrone avec le largage des mines, annulant proportionnellement la flottabilité de compensation.
Le largage en plongée est donc possible sans risquer de voir le sous-marin faire surface au beau milieu des opérations !! :Up:

Voici les deux flasques du ballast souple de compensation avant droit.
Ils sont taillés dans du PVC de 3mm ; celui de gauche est le flasque mobile et sera fixé sur le chariot de largage des mines simplement par emboitement de la « boucle » en laiton visible en bas .
Celui de droite est le flasque fixe ; il est muni d’un bloc de PVC découpé à la forme du couple placé en bout de course du système de largage et il y est fixé par l’écrou et la rondelle en laiton visible au centre. Il comporte aussi un petit tuyau en laiton d’évacuation de l’air du ballast vers l’extérieur.

Image

Vu de profil, on Remarque une gorge fraisée sur le pourtour des flasques ; elle va faciliter la fixation de l’enveloppe souple du ballast..
Image

Et voici l’enveloppe souple du ballast : un morceau de gant en latex !
Image

Une fois coupée à la bonne longueur, l’enveloppe est fixée sur les flasques. Sur cette photo, c’est une ligature en fil électrique qui assure la fixation, mais j’ai aussi essayé, avec succès, avec du simple fil de lin.
Quant à la couleur rouge visible par transparence, elle trahit la présence de croute de BABIBEL !
Lors du 1er essai, j’ai eu beaucoup de difficultés à maintenir l’enveloppe sur les flasques pendant l’opération de fixation ; j’ai alors pensé à la solution miracle de notre ami PIERROT, qui a l’avantage d’améliorer l’étanchéité du système tout en facilitant la fixation !!
:respect:
Image

Et voici le ballast avant droit en place ; la fixation sur le couple est bien visible : après engagement de l’extrémité de la vis, la rotation de la rondelle taillée suivi du serrage de l’écrou assure l’assemblage rapide et fiable du flasque fixe.
Image

Côté flasque mobile, on Remarque la présence d’une petite pièce en PVC fixée en position vertical sur le chariot de largage, sur laquelle s’emboite la boucle en laiton du flasque.
Image

Voici le ballast plein d’air, en position mines chargées.
On notera le dégagement creusé dans le couple au niveau du tuyau d’échappement.

Image

Ici, en position intermédiaire, 2 mines larguées, le ballast à moitié vidé de son air…
Image

…Et ici, les 4 mines larguées, le ballast est complétement vide.
Image

Et le tuyau d’évacuation d’air dans tout ça ??
Je lui ai ménagé une sortie de coque qui s’inspire des prises d’eau de mer présente sur le réel comme en témoigne la photo suivante.

Image

Sur cette vue de l’arrière du SAPHIR, on distingue nettement dans le bas de la coque, à droite de l’échelle, une prise d’eau de mer située au niveau du ballast de compensation arrière gauche.
Je ne dispose pas de vue de l’avant dans la même zone, mais on peut penser qu’il y avait le même équipement pour la même fonction d’admission d’eau vers le ballast de compensation avant….

Image

Sur mon RUBIS, j’ai positionné à travers la coque un petit tube de PVC du diamètre juste supérieur au tube de laiton de façon à ce qu’il s’emboite « pilepoil » lors de la mise en place du flanc de coque. Et la bride de fixation, visible sur la photo du réel, est simulée par une rondelle de PVC de 0,5mm sur laquelle les rivets ont été poinçonnés en relief avec mon outillage « maison ».
Image

Un passage au bassin m’a permis de corriger la pesée et l’assiette qui avaient légèrement bougés suite à la mise en place du pont en bois et des garde-corps et le RUBIS est fin prêt pour la saison de navigations qui commence ce dimanche à La Guerche lors de notre meeting annuel !
Quant aux ballasts de compensation, ils seront très probablement testés à GOUDARGUES lors d’un mouillage en plongée car c’est, pour le moment, le seul lieu de navigation prévu cette saison où l’eau est suffisamment claire pour ça !!

Les prochaines photos seront donc du RUBIS en opérations ! :bave:

Cordialement de Jacky-Soum :trinque:
"Où mon chapeau passe, la pluie trépasse !"
"La SOUS-MARINITE aigüe est une maladie virale très contagieuse !"
"Heureux possesseur du LAUBIE ex U766"
"Le poseur de mines RUBIS des FNFL en construction..."

Avatar de l’utilisateur
edec
Messages : 257
Enregistré le : 31 Jan 2010 16:56
Localisation : Basse normandie

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar edec » 23 Mai 2018 20:34

Bon j'ai pas tout compris, mais c'est génial, encore une fois : respect :respect: :respect: :respect:

Avatar de l’utilisateur
MG
Messages : 3355
Enregistré le : 31 Jan 2010 19:46
Localisation : Gard
Contact :

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar MG » 24 Mai 2018 23:50

Bonjour mon djak ....tu as vraiment des doigts en Or .... à Goudargues , je prends toutes mes montres ...et je les donne pour réparation :lol: tu es tellement studieux ... et précis je suis sur que tu viens d'une autre planète :woow: je me languis vraiment de voir ton œuvre d'art @ très bientôt ..bises à vous deux ..ton Mimi :trinque:
le mieux est l'ennemi du bien

Avatar de l’utilisateur
Pablo
Modérateur
Messages : 4996
Enregistré le : 06 Jan 2010 12:51
Localisation : St Maur (94)
Contact :

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar Pablo » 25 Mai 2018 09:44

:Up: Du bon boulot... Comme d'hab !!!
ET....
Bonne navigation ce week end ;)
Sous marin imaginaire en PVC
Hunley en métal au 1/8
Kilo au 1/144
Un Subracer
Jouets pour mes petits-enfants
Site web : http://www.loubet-modelisme.com

Avatar de l’utilisateur
papy94
Messages : 623
Enregistré le : 23 Jan 2010 14:31
Localisation : Champigny sur marne
Contact :

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar papy94 » 25 Mai 2018 14:20

salut Jacky

l'idée est excellente ,trop bien pensée

par contre le truc que j'ai du mal a comprendre, c'est comment les 2 flasques restes bien parallèle, la petite équerre serait suffisante ?

enfin comme d'ab c'est super
A+
Thierry
Image

Avatar de l’utilisateur
pierre
Messages : 3429
Enregistré le : 08 Jan 2010 12:42
Localisation : Créteil (94)

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar pierre » 25 Mai 2018 15:02

Je me suis posé la même question.
Mais je suppose que notre Jacky a dû y penser. :geek: :ugeek:
Mes sous-marins en état de marche :
Un Surcouf, un Seaview, une Flying sub, un Minisub, un subracer.
Autres modèles : quadricoptère MiniDex amphibie full carbon, Quad Alien 680 pliable slowfly + Gopro
J-Pay quad 250 racer, Hexacoptère Typhoon H Yunnec.

Avatar de l’utilisateur
Jacky-Soum
Messages : 2177
Enregistré le : 02 Fév 2010 20:19
Localisation : La GUERCHE sur L'AUBOIS, région centre

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar Jacky-Soum » 25 Mai 2018 17:20

Salut à tous et merci pour vos commentaires ! ;) :respect:

Pour répondre à Papy et à Pierrot, le flasque mobile reste bien droit car la "boucle" en laiton est emboitée en force sur la "petite équerre", pour reprendre la terminologie à Papy.
Cette petite équerre a une rigidité et des dimensions suffisantes pour assurer le guidage du flasque qui, d'ailleurs, ne subit qu'un très faible effort. :Up:

Quant à notre ami Edec, je l'invite à nous dire ce qu'il n'a pas compris, je me ferai un plaisir d'éclairer sa lanterne ! :D :Up:

Cordialement de Jacky-Soum :trinque:
"Où mon chapeau passe, la pluie trépasse !"
"La SOUS-MARINITE aigüe est une maladie virale très contagieuse !"
"Heureux possesseur du LAUBIE ex U766"
"Le poseur de mines RUBIS des FNFL en construction..."

Avatar de l’utilisateur
MG
Messages : 3355
Enregistré le : 31 Jan 2010 19:46
Localisation : Gard
Contact :

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar MG » 25 Mai 2018 23:04

Et moi ...alors ..... mon djack tu m'oublies ???? que vais-je faire de mes montres :woow: je me pose un peu des questions là :?: :Oo:
le mieux est l'ennemi du bien

Avatar de l’utilisateur
Jacky-Soum
Messages : 2177
Enregistré le : 02 Fév 2010 20:19
Localisation : La GUERCHE sur L'AUBOIS, région centre

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar Jacky-Soum » 26 Mai 2018 09:53

MG a écrit :Et moi ...alors ..... mon djack tu m'oublies ???? que vais-je faire de mes montres :woow: je me pose un peu des questions là :?: :Oo:


Rrroooooo......Meuh non, j't'oublies pas mon Mimi !!!! :lol: :lol: :lol:
Bien sur que tu peux me les amener tes montres pour que je les ausculte !!!! :Up: :lol: :lol:
Bon, le résultat n'est pas garanti mais je peux toujours y jeter un œil.... ;)

Mais fais gaffe quand même que je ne t'en fasse pas des coucous Suisse qui sonnent les quarts et les demis, tu risques de perdre le sommeil !!!! :mrgreen: :lol: :lol: :lol:

Amicalement de Jacky-Soum :trinque:
"Où mon chapeau passe, la pluie trépasse !"
"La SOUS-MARINITE aigüe est une maladie virale très contagieuse !"
"Heureux possesseur du LAUBIE ex U766"
"Le poseur de mines RUBIS des FNFL en construction..."

Avatar de l’utilisateur
MG
Messages : 3355
Enregistré le : 31 Jan 2010 19:46
Localisation : Gard
Contact :

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar MG » 27 Mai 2018 06:59

hiiiiiiiiii :lol: bon bhéééé ...ta proposition est alléchante mon djack ..mais je vais quand même réfléchir ..un brin...quand même ...Coucou ..... montre :woow: @ très bientôt Bises ton Mimi :lol: :trinque:
le mieux est l'ennemi du bien


Retourner vers « Sous-marins militaires »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités