Le poseur de mines RUBIS

L’endroit pour faire partager la construction de son soum militaire
Avatar de l’utilisateur
Jacky-Soum
Messages : 2166
Enregistré le : 02 Fév 2010 20:19
Localisation : La GUERCHE sur L'AUBOIS, région centre

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar Jacky-Soum » 15 Jan 2018 12:45

peyo a écrit :Merci beaucoup pour ces précieuses explications! :Up:
Y a pas de quoi, le forum est fait pour ça ! :Up:

Sais-tu si le principe est identique sur les systèmes multi-switch sur les radios d'autres marques ou au contraire s'il varie de l'une à l'autre?

Non, malheureusement, je n'ai jamais eu de radio "grospneux" (comme dit Pierrot ! :mrgreen: ) entre les mains, mais je me doute que le principe doit être très proche ! ;)

peyo a écrit :....Sinon je me demande s'il est possible de le remplacer par son équivalent Robbe, plus facile à trouver, mais je n'ai pas la réponse...

Il est clair que si le principe est le même, ça doit marcher, mais je n'ai pas fais le test ; peut être que si quelqu'un a le matos.... :roll:

peyo a écrit :.....je ne l'ai pas non plus mais je compte bien le remplacer par l'Arduino.

C'est clair qu'à partir du moment qu'on connait le principe, l'ARDUINO peut faire le boulot... :Up:

peyo a écrit :Dernière question Jacky: comment mesures-tu les signaux émis et reçu dans ta phase de rédaction/mise au point du programme? D'une part pour comprendre les signaux reçus en entrée et d'autre part pour contrôler que les signaux que tu génères avec l'Arduino sont bien conformes à ce que tu souhaites faire? Tu disposes d'un oscilloscope?

Merci d'avance!

Peyo

Oui, bien-sur! :Up:
J'ai investis il y a quelques années dans un oscillo à mémoire numérique qui est indispensable pour bricoler l'électronique ! ;)

Cordialement de Jacky-Soum :trinque:
"Où mon chapeau passe, la pluie trépasse !"
"La SOUS-MARINITE aigüe est une maladie virale très contagieuse !"
"Heureux possesseur du LAUBIE ex U766"
"Le poseur de mines RUBIS des FNFL en construction..."

Avatar de l’utilisateur
Jacky-Soum
Messages : 2166
Enregistré le : 02 Fév 2010 20:19
Localisation : La GUERCHE sur L'AUBOIS, région centre

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar Jacky-Soum » 07 Mar 2018 17:03

Bonjour tout le monde ! ;)

Déjà presque deux mois depuis la dernière mise à jour, intervalle de temps bien occupé par une navigation en bassin au salon de la pêche à Clermont-Ferrand où mes sous-marins étaient attendus, et des travaux « visibles » qui transforment l’apparence du RUBIS !
Il est donc temps de vous présenter les nouveautés ! :Up:

L’essentiel de l’équipement du pont étant en place, j’ai décidé de poser le parquet du pont. Depuis déjà quelques temps, il y avait quelque lattes sur l’arrière ; c’était un essai qui ne me satisfaisait pas complétement à cause de la teinte du bois, trop foncée.
Image

J’ai donc recommencé le travail mais avec le même bois que celui utilisé pour le LAUBIE.
Voici donc la même partie du pont avec le nouveau parquet ; la teinte est beaucoup plus proche de la teinte réelle ! :Up:

Image

Notez la petite différence au niveau des trappes par rapport à l’essai : les lattes posées cote à cote rendent ces points plus solides et mettent en valeurs les trappes.
Image

Petite vue d’ensemble par l’arrière gauche…
Image

….Et par l’avant gauche.
Le bois a été teinté « chêne clair » et recouvert d’un couche de verni incolore.

Image

Plan rapproché sur les trappes recouvrant le canot à moteur ; les marques rondes correspondent aux anneaux de manœuvre. Il manque encore le levier de verrouillage central : à poser prochainement…
Image

Ici, la trappe qui cache le panneau d’accès « des officiers ». Elle est manœuvrable et permettra des mise en scène ; on y reviendra plus tard…
Notez aussi la présence de trous près du bord du pont, dont on va voir tout de suite l’utilité.

Image

Dans la foulée, fabrication des « garde-corps ».
Ils sont réalisés en rond de laiton de diamètre 1mm ; pour respecter scrupuleusement l’échelle, il aurait fallu utiliser du 0,8 mm mais cela aurait été trop fragile…
Sur ce gabarit, il y a les 4 formes nécessaires pour la réalisation des chandeliers : on a, de droite à gauche, ceux de l’avant, l’intermédiaire avant, ceux de la zone de l’abri de navigation, l’intermédiaire arrière et ceux de la zone arrière.
Et le tracé rouge correspond à la forme des gardes corps au niveau du canon.

Image

Pour bien comprendre la raison d’être des 4 formes différentes, il suffit de jeter un coup d’œil sur cette photo.
Déjà, on remarque que les garde-corps sont réalisés en tube !
De laiton, même, de diamètre 32mm d’après le dossier de plans ! :woow:
Détail important dont on reparlera plus tard… ;)
Ensuite, on remarque l’important déport du garde-corps au niveau de l’abri de navigation, obligatoire pour permettre le passage car le pont mesurait seulement 32 cm de large sur toute la longueur de l’abri !!!
Dans cette zone, le garde-corps est aussi nettement plus haut (88 cm contre 60 cm à l’avant et 70 cm à l’arrière) et il y a deux lisses.
D’où 2 hauteurs différentes pour les chandeliers avant et arrière et 2 hauteurs différentes aussi pour les chandeliers intermédiaires avant et arrière puisque à l’avant on passe de 60 à 88 cm alors qu’à l’arrière, on passe de 70 à 88 cm de hauteur sur le même intervalle de deux mètre !

Image

Un chandelier de la zone centrale vient donc d’être percé à mi-hauteur d’un trou de 0,5 mm de diamètre qui recevra les extrémités de la lisse basse du garde-corps.
D’autre part, chaque chandelier a été usiné à son extrémité haute au diamètre 0,5mm sur 1 mm de long afin d’être fixé solidement à la lisse supérieure.

Image

Et après un bon nombre de coupe, tournage, formage et perçage, on a là les 14 chandeliers avant, les 2 intermédiaires avant, les 16 chandeliers avec le déport maximum de la zone centrale, les 2 intermédiaires arrière et les 10 chandeliers arrière.
Parallèlement, les bases des chandeliers ont été réalisées dans du tube de 2mm et elles mesurent 1mm d’épaisseur.

Image

Retour sur le gabarit pour le soudage des bases sur chaque chandelier.
La tige verticale prend la place de la lisse haute ; elle est percée à 0,5 et reçoit l’extrémité du chandelier, ce qui permet de le positionner précisément en hauteur par rapport à la base.

Image

Après soudage et retrait du gabarit, on voit bien l’extrémité plus fine du chandelier.
Image

44 soudures plus tard, les chandeliers sont presque prêts à l’emploi.
Les bagues restantes ne sont pas en surnombres et seront utiles plus tard.

Image

Après ébavurage des soudures, on peut commencer l’assemblage…..
Image

….En commençant par l’avant.
Mais il faut déjà former la lisse en suivant le tracé rouge et la percer en respectant parfaitement les intervalles car les perçages sont déjà réalisés sur le pont…

Image

Ensuite on retourne la lisse et on la soude sur les chandeliers positionnés dans les trous du gabarit.
On remarquera l’utilisation d’une des bagues restantes pour la fin de lisse à droite.

Image

Après retrait du gabarit et ébavurage des soudures, voilà le garde-corps droit prêt à être posé sur le pont.
Image

… Ce qui est fait sitôt le côté gauche terminé.
Cela change tout de suite l’aspect du pont !

Image

Et là, interruption du chantier !!! :o

J’ai oublié de vérifier la quantité de rond de 1mm disponible dans mon stock et il m’en manque plus d’un mètre… :siffle:
J’ai juste de quoi faire la partie arrière, ce qui est très vite fait car c’est tout droit….

En attendant la livraison, je réfléchis à la réalisation des portillons d’accès ; il y en a 4 répartis à l’avant et à l’arrière de chaque côté.
Je me pose alors la question : « Comment les réaliser, sachant que j’utilise du rond et non du tube comme sur l’original ?? »

Dans l’espoir de trouver une réponse, je consulte mes archives photographique afin de voir comment les copains qui ont réalisé le SFAX et le CASABIANCA, 2 bâtiment de 1500 tonnes contemporains du RUBIS, ont résolu ce problème.

Voici donc une photo du SFAX, où l’on voit bien 1 portillon ouvert (au 1er plan, côté gauche) et l’autre fermé.
Ils sont tout simples et s’apparentent à des crochets.

Image

Et, ni une ni deux, je lance la fabrication !
Pour les extrémités, j’utilise du tube de 2mm et le crochet est en rond de 1mm ; l’articulation est assurée par un axe en rond de 0,5mm.

Image

Et quelques soudures et perçages plus tard, les 4 portillons sont prêts à être installés !
Image

Là, je suis content de mon travail….
…Pendant quelques heures seulement !!! :Oo:

Et je passe une mauvaise nuit en repensant à cette photo …. :siffle: Image

Et il y a cette photo qui enfonce le clou !
Si on met de côté le chien qui attend des caresses, on distingue bien le portillon.

Image

La même photo, zoomée et recadrée permet de mieux apprécier les détails.
Non seulement on voit bien à gauche l’extrémité du tube qui s’arrête net (comme sur l’autre photo plus haut), mais on distingue à droite l’articulation du portillon : elle est sans jeu latéral et ne permet pas de lever le portillon, qui ne peut donc être qu’abaissé !!

Image

Donc, on recommence… :roll:
C’est le diamètre de 2mm du tube dont je dispose qui m’avait fait hésiter à réaliser le portillon « qui va bien » car trop gros par rapport aux lisses. Je décide donc de fabriquer du tube plus petit en perçant à 1mm le rond disponible.
Un premier essai avec du rond de 1,2mm s’étant soldé par un échec, le résultat est satisfaisant avec du rond de 1,5mm. Une fraisure de 0,5mm de large sur 4mm de long fournit le passage du levier de manœuvre (en rond de 0,5mm), qui entraine le verrou en rond de 1mm.

Image

Après assemblage du levier de manœuvre par collage sur le verrou, le portillon est Presque fonctionnel !
J’en ai réalisé 5 pour le cas où il y aurait un raté à l’assemblage ou lors du fraisage de l’articulation.

Image

La partie fixe du portillon est réalisée elle aussi avec du rond de 1,5mm percé à 1mm et entaillé au disque à tronçonner pour le passage de l’extrémité du portillon ; l’articulation est assurée par un axe en rond de 0,5mm.
Image

Et après soudage des axes et ébavurage, les voilà prêts à la mise en place sur les lisses !
Image

Entre temps, ma commande de rond de 1mm est arrivée et la fabrication des garde-corps de la partie centrale est lancée.
On a ici tous les éléments du côté droit…

Image

…Qui sont assemblés sur le gabarit déjà utilisé pour le perçage de la lisse.
En arrière-plan, on aperçoit les éléments du garde –corps gauche…

Image

….Qui est assemblé à son tour.
Vient ensuite un ébavurage soigneux des soudures et les 2 garde-corps sont prêts.

Image

Et voilà l’ensemble posé sur le RUBIS ; les portillons sont aussi en place.
Au premier plan, l’arrière gauche est ouvert et le droit est fermé. La faible différence de diamètre entre eux et la lisse les rend assez discrets.

Image

Le même côté vu de l’avant où les portillons sont ouvert à droite et fermé à gauche.
Image

Allez hop, on fait le tour !
Image

Côté droit vu de l’arrière ; on notera le décalage du portillon gauche par rapport au droit à cause de la base du mât d’antenne.
Image

Le RUBIS commence à avoir fière allure avec ses garde-corps brillants au soleil !! :Up:
Et ils resteront très certainement brillants ! :Oo:
Car j’ai acquis la conviction qu’ils n’étaient pas peints dans la période choisie (années 1935-1938) et même plutôt astiqués pour paraitre plus beau !

Comment ?? En regardant bien certaines photos où cela ne fait pas grand doute, telle celle que j’ai déjà posté plus haut et que voici à nouveau.
On peut aisément comparer la teinte des garde-corps, en particulier dans la zone centrale, avec le blanc du feux de route à l’avant de l’abri de navigation, ou avec l’uniforme blanc du marin accroupi à-côté de la mitrailleuse double sur le pont arrière…

Image

Voilà pour le moment ; à suivre bientôt, du boulot « invisible » mais bien utile quand même !! ;)

Cordialement de Jacky-Soum :trinque:
"Où mon chapeau passe, la pluie trépasse !"
"La SOUS-MARINITE aigüe est une maladie virale très contagieuse !"
"Heureux possesseur du LAUBIE ex U766"
"Le poseur de mines RUBIS des FNFL en construction..."

Avatar de l’utilisateur
MG
Messages : 3295
Enregistré le : 31 Jan 2010 19:46
Localisation : Gard
Contact :

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar MG » 07 Mar 2018 18:05

Ouffffffffffffffffffffffffffff je suis en admiration et quelle patience ....... :o félicitations mon Djack :applaudi: :Up:
le mieux est l'ennemi du bien

Avatar de l’utilisateur
erwan44
Messages : 193
Enregistré le : 17 Mai 2012 11:01
Localisation : NANTES

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar erwan44 » 07 Mar 2018 18:24

Hello jacky :gardavou:
comme d'habitude un grand bravo pour tes travaux et tous ces petits détails qui te prennent du temps! !
:applaudi:
le rubis est vraiment beau;
Amicalement
Erwan44
Un sous-marin est il un navire ou un bateau ???
U47 Robbe en construction pour devenir le" MILLET "

Avatar de l’utilisateur
Pablo
Modérateur
Messages : 4937
Enregistré le : 06 Jan 2010 12:51
Localisation : St Maur (94)
Contact :

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar Pablo » 07 Mar 2018 18:36

:Up: :Up: :Up:
Sous marin imaginaire en PVC
Hunley en métal au 1/8
Kilo au 1/144
Un Subracer
Jouets pour mes petits-enfants
Site web : http://www.loubet-modelisme.com

Avatar de l’utilisateur
edec
Messages : 248
Enregistré le : 31 Jan 2010 16:56
Localisation : Basse normandie

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar edec » 07 Mar 2018 18:48

Pas mieux :Up: :Up: :Up:

Avatar de l’utilisateur
Rackham
Messages : 2568
Enregistré le : 23 Jan 2010 18:43
Contact :

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar Rackham » 07 Mar 2018 22:25

C'est magnifique jack :Up:
Haddock : Messieurs, Cet homme est innocent : Tintin nous l’a dit. Allez-vous lui laisser ces menottes… et l’empêcher d’aller me chercher une bouteille de cognac ?

Avatar de l’utilisateur
Subalien
Messages : 27
Enregistré le : 05 Oct 2017 12:38
Localisation : Perle de la Côte de Jade (44)
Contact :

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar Subalien » 08 Mar 2018 07:32

La perfection!
Sous-marins : Le Professeur Aronnax (coulé) L'Anchar (sabordé) Le Goubet (abandonné) Le Naso Annulatus (donné)
Site sous-marins : http://subalien.free.fr/
Site navires : http://relatioad.free.fr/blog/index.htm

philippeg
Messages : 1108
Enregistré le : 25 Jan 2010 10:02
Localisation : paris

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar philippeg » 08 Mar 2018 09:56

top , top
dur dur de comparer nos projets...

Avatar de l’utilisateur
papy94
Messages : 622
Enregistré le : 23 Jan 2010 14:31
Localisation : Champigny sur marne
Contact :

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar papy94 » 08 Mar 2018 14:16

bonjour a tous

tu es complétement fêlè mon Jacky :frust:

mais c'est un tellement plaisant de suivre ton post :excited:

j'ai juste un truc qui me turlupine depuis quelque temps :gne:

c'est ce chaumard qui ce trouve en dessous du niveau du pont, je n'arrive pas a comprendre comment une aussière pouvait pouvait y passer ,hormis le fait qu'il y est un passage sous le pont peut être ?

as tu une explication a me donner ?
A+
Thierry
Image


Retourner vers « Sous-marins militaires »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité