Le poseur de mines RUBIS

L’endroit pour faire partager la construction de son soum militaire
Avatar de l’utilisateur
pierre
Messages : 3401
Enregistré le : 08 Jan 2010 12:42
Localisation : Créteil (94)

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar pierre » 20 Juin 2017 20:41

Jacky-Soum a écrit :Bonjour tout le monde ! ;)

Pour faire une réponse groupée, oui, je compte bien miner le plan d’eau avant Noël ! :mrgreen:
Et le but du jeu sera, ensuite pour vous, de naviguer sans toucher les mines ; là, on risque de rigoler un peu….:siffle:

Va falloir inventer les mines volantes. :mdr:
Mes sous-marins en état de marche :
Un Surcouf, un Seaview, une Flying sub, un Minisub, un subracer.
Autres modèles : quadricoptère MiniDex amphibie full carbon, Quad Alien 680 pliable slowfly + Gopro
J-Pay quad 250 racer, Hexacoptère Typhoon H Yunnec.

Avatar de l’utilisateur
edec
Messages : 247
Enregistré le : 31 Jan 2010 16:56
Localisation : Basse normandie

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar edec » 20 Juin 2017 20:45

Les'boules de Noël c'est creux non ? On les rempli d'helium et hop ça devient des bombes inversées :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Sinon très beau boulot :respect:

Avatar de l’utilisateur
pierre
Messages : 3401
Enregistré le : 08 Jan 2010 12:42
Localisation : Créteil (94)

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar pierre » 20 Juin 2017 20:49

Oh ouais, et avant, un Rubis qui plane. :Up:
Mes sous-marins en état de marche :
Un Surcouf, un Seaview, une Flying sub, un Minisub, un subracer.
Autres modèles : quadricoptère MiniDex amphibie full carbon, Quad Alien 680 pliable slowfly + Gopro
J-Pay quad 250 racer, Hexacoptère Typhoon H Yunnec.

Avatar de l’utilisateur
Jacky-Soum
Messages : 2165
Enregistré le : 02 Fév 2010 20:19
Localisation : La GUERCHE sur L'AUBOIS, région centre

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar Jacky-Soum » 21 Juin 2017 11:10

Salut les copains ! ;)

Et bien, je vois que la chaleur ne réduit pas votre imagination !!!! :mrgreen: :lol: :lol:

Au juste, Pierre, où en es-tu de la remise en état de tes 2 sous-marins ?? :?:
C'est que j'aime bien les voir naviguer ! ;)

Amicalement de Jacky-Soum :trinque:
"Où mon chapeau passe, la pluie trépasse !"
"La SOUS-MARINITE aigüe est une maladie virale très contagieuse !"
"Heureux possesseur du LAUBIE ex U766"
"Le poseur de mines RUBIS des FNFL en construction..."

Avatar de l’utilisateur
pierre
Messages : 3401
Enregistré le : 08 Jan 2010 12:42
Localisation : Créteil (94)

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar pierre » 21 Juin 2017 11:48

Salut Jacky.
Le Seaview est déjà opérationnel et a participé à deux expos avec succès.
Le Surcouf est encore en standby. La coque est réparée, mais il me manque du temps pour le remonter.
Je me suis plutôt occupé d'un "Pibber" en hydrojet qui m'avait fait de l'oeil.
Mes sous-marins en état de marche :
Un Surcouf, un Seaview, une Flying sub, un Minisub, un subracer.
Autres modèles : quadricoptère MiniDex amphibie full carbon, Quad Alien 680 pliable slowfly + Gopro
J-Pay quad 250 racer, Hexacoptère Typhoon H Yunnec.

Avatar de l’utilisateur
Jacky-Soum
Messages : 2165
Enregistré le : 02 Fév 2010 20:19
Localisation : La GUERCHE sur L'AUBOIS, région centre

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar Jacky-Soum » 04 Juil 2017 19:02

Bonjour tout le monde ! ;)

Je profite d’une attente de matière pour mettre à jour ce dossier car la construction des chaises de mines a bien avancé. :tirlangue:

En 1 après-midi, les 68 bras sont collés sur les bases, en utilisant le petit montage présenté plus tôt.
Image

Un nouveau passage sur la fraiseuse est ensuite nécessaire pour dégager la zone entre les bras ; là se trouve une petite différence entre les mines « fonctionnelles » et les 2 mines de présentation : sur cette photo, vous avez à gauche une chaise non fraisée, puis les 2 chaises de présentation au centre et à droite une chaise fonctionnelle.
Sur cette dernière, la zone arrondie permettra la mise en place du petit bout de spaghetti de vérouillage.

Image

Vient ensuite la tache fastidieuse de coupe des galets de guidage des mines.
A raison de 6 galets par chaise, ça en fait un joli paquet à couper et, pour me faciliter la tâche, j’ai réalisé un petit gabarit de coupe avec une chute de PVC.

Image

Sitôt les galets posés, j’ai réalisé un 1er pylône en PVC de 14mm, afin de réaliser le tout premier test de fonctionnement d’une mine.
Sur cette photo, on a donc à gauche une mine équipée d’un fil d’un mètre, la chaise au centre et le pylône à droite, ainsi qu’une petite vis pointeau sans tête en laiton.

Image

Le pylône comporte 2 perçages dont seul celui du haut est traversant ; c’est ici que sera engagé le bout de spaghetti.
Image

Celui du bas est borgne et fileté M2 jusqu’à la fente axiale ; il recevra la vis pointeau sans tête visible ici à droite.
Notez aussi l’épaulement à la base du pylône qui permet le centrage dans la chaise.

Image

Sous cet angle, on voit bien la fente de 2mm de large sur la Presque totalité de la hauteur du pylône, ainsi que la forme en creux du sommet du pylône, destinée à épouser au mieux la forme de la mine.
Image

Le pylône est collé dans une chaise ; on remarque le dégagement fraisé au centre du pylône afin de faciliter la mise en place de la base de la mine.
Image

Bien entendu, le pylône a été positionné de façon à avoir les 2 trous disposés en face du dégagement fraisé entre les bras !
Image

La vis pointeau est mise en place sans être vissée à fond…
Image

…. Afin de laisser un passage libre au fond de la fente du pylône….
Image

….Ce qui permet de positionner la boucle du fil de retenu de la mine. La vis est ensuite vissée à fond, ce qui assure la fixation du fil.
Image

Ensuite, il faut enrouler le fil autour du pylône avant d’y fixer la mine avec le bout de spaghetti.
Pour cette tâche, un outil adapté est indispensable !!
:Oo:
Image

Voici l’outil provisoire réalisé avec une chute de PVC de 1mm ; malgré sa grande simplicité, il remplit bien son rôle ! :Up:
L’encoche permet de guider le fil qu’on enroule en faisant tourner la chaise entre les doigts. A terme, je prévois de réaliser un outil plus complet, avec un guide permettant de garder le fil tendu pendant l’opération d’enroulage.

Image

Voyons maintenant la deuxième utilisation de la vis pointeau.
Dans le cas présent, le fil de retenu de la mine mesure 1 mètre, ce qui permet de l’immerger dans un plan d’eau d’au moins cette profondeur, afin que la mine soit juste au-dessous de la surface.
Mais si la profondeur du plan d’eau est inférieure à 1 mètre, il faut pouvoir régler la profondeur d’immersion de la mine, comme sur les réelles !!
Supposons que cette profondeur d’immersion soit de 30 cm, ce qui correspond à la longueur de fil restant à enrouler sur cette photo.

Image

Après avoir immobilisé le fil afin qu’il ne se déroule pas, la vis est desserrée jusqu’à libérer le passage au fond de la fente.
Image

Le fil est engagé au fond de la fente…
Image

….Puis la vis est serrée à fond…
Image

….Avant de finir d’enrouler le fil et de positionner la mine sur le sommet du pylône.
La fonction de préréglage de la profondeur d’immersion est parfaitement assurée !

Image

Il ne reste plus qu’à engager le bout de spaghetti dans le trou du haut pour retenir la mine qui est alors prête à fonctionner ! :Up:
Image

Mais avant la mise à l’eau, les mines sont équipées de leurs antennes de mise à feu. Pour ce faire, elles sont percées de 4 trous « en couronne » sur la fraiseuse.
Contrairement à ce qu’on pourrait imaginer, les mors du mandrin ne serrent pas la mine, mais sont là juste pour la centrer.

Image

C’est un ressort qui maintient la mine en place pendant les perçages…..
Image

…Ce ressort étant accroché à son autre extrémité à la broche et équipé d’une « tirette » qui permet de le décrocher sans qu’il ne se sauve !
Image

Ensuite, c’est retour à la table pour coupe et collage des aiguilles qui servent d’antennes…
Image

Ainsi préparée, la mine est pesée afin d’avoir une petite idée du poids final : là, à 8,5gr elle flotte !
Un test rapide d’immersion dans un verre d’eau montre qu’il faut lui ajouter 5,5gr pour qu’elle soit « en équilibre » dans l’eau.

Image

Sachant que le poids « apparent » maximum permis par le système de compensation du sous-marin est de 6,5gr par mine, le lest à ajouter à chaque mine est donc de 5,5 + 6,5 = 12gr maxi pour un poids total de 20,5gr.
En fouillant dans le stock de lests divers, je dégote un morceau de 9,9gr qui sera suffisant pour les tests.

Image

Le lest est fixé provisoirement sous la chaise avec un élastique, le tout est mis à tremper dans un grand verre d’eau et le chrono est lancé !
Image

Là, c’est long !!! :siffle:

Très long !!!! :woow:

Beaucoup trop long : il faut 2h30 avant que le bout de spaghetti cède et libère la mine !!
:Oo:

Bon, pas de panique, il y a plusieurs axes d’action pour raccourcir ce délai, soit :
- Dégager davantage le bout de spaghetti au niveau de la liaison « base de la mine – pylône » afin qu’il s’imprègne plus facilement.
- Précuire légèrement le spaghetti avant mise en place dans les mines.
- Tremper les mines pendant « un certain temps » avant leur mise en place dans le sous-marin.

Ce sera probablement un mix des 3 solutions qui sera appliqué. ;)

Ensuite, je me suis attaqué à la résolution de l’autre problème : Intégrer le lest à la chaise.
Connaissant la densité du plomb (11,35) et la forme imposée du lest étant une rondelle devant prendre place à la base du pylône, un rapide calcul donne une rondelle de 22mm de diamètre extérieur et 8mm de diamètre intérieur (il faudra épauler la base du pylône, mais ce n’est pas un problème) pour 3,2mm d’épaisseur ! :ugeek:

Bon, cela semble jouable et, pour fabriquer plus facilement les 32 lests, je réalise un moule en aluminium.
Et c’est la fraiseuse qui s’y colle, en tenant compte de ses limites mécanique !!
On notera, en haut de la photo, la présence d’un serre-joint pour immobiliser la tête de fraisage….

Image

Là, je travaille vraiment au-delà des limites de la machine !!!
Mais en y allant doucement, on y arrive…

Image

Sitôt le moule terminé, 12gr de plomb sont fondus dedans. Et après ébavurage, le lest pèse encore 10,5gr, ce qui est suffisant pour un test.
Image

Cependant, le doute me prend quand je manipule cette rondelle ; on a beau en connaitre les dimensions, on est parfois surpris de constater combien 3mm c’est épais !!!
Image

Et la mise en place dans le fond d’une chaise confirme mon inquiétude !
C’est trop épais et ça mange toute la place nécessaire à l’enroulage du fil en-dessous de la fente du pylône, ce qui interdit le réglage présenté plus haut !!
:evil:
Image

Mais, encore une fois, pas de panique !!
Comme il n’y a pas de problème sans solution, je me dis que le problème, justement, c’est la légèreté de la chaise !
La solution est donc de fabriquer le pylône en laiton et non en PVC, comme sur le prototype ! :Up:

Sitôt dit, sitôt fait !!
Le pylône en PVC pèse 2,2gr et le même réalisé en laiton de diamètre 10mm pèse 5,3gr soit 3,1gr à retirer au lest !

Bien sûr, ce n’est pas suffisant, mais le pylône réalisé en laiton de diamètre 14mm va peser environ 11gr soit 8,8gr de plus que le PVC !
Et là, si on retire ce poids du lest initial de 12gr on tombe à seulement 3,2gr de plomb à caser dans le bas de la chaise, ce qui est beaucoup plus confortable ! :bave:

Donc, commande de rond de laiton en diamètre 14mm, à ce jour en attente de livraison….. :roll:

La suite dès réception de la matière ! ;)

Cordialement de Jacky-Soum :trinque:
"Où mon chapeau passe, la pluie trépasse !"
"La SOUS-MARINITE aigüe est une maladie virale très contagieuse !"
"Heureux possesseur du LAUBIE ex U766"
"Le poseur de mines RUBIS des FNFL en construction..."

Avatar de l’utilisateur
sisus
Messages : 300
Enregistré le : 25 Jan 2010 18:44
Localisation : Joué les Tours
Contact :

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar sisus » 05 Juil 2017 09:42

Ha ! ! ça fume quelque part du coté de la Guerche , on verra peut être cela a Panzoult ; faut il un bateau de sauvetage pour tout récupérer??? Super ta démo en imagesssss , moi je me bat pour mettre deux tube d'étambot sur un soum car il me manque 2cm de long ; j'aurais du le faire en spaghetti pour la rallonge .
bye Jacky à bientôt

Avatar de l’utilisateur
pierre
Messages : 3401
Enregistré le : 08 Jan 2010 12:42
Localisation : Créteil (94)

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar pierre » 05 Juil 2017 11:37

Vla qu'il va nous faire des spaghettis avant de mettre son sous-marin à l'eau. :frust:
Pourvu qu'il ne nous oblige pas à bouffer les restes. :woow:
Mes sous-marins en état de marche :
Un Surcouf, un Seaview, une Flying sub, un Minisub, un subracer.
Autres modèles : quadricoptère MiniDex amphibie full carbon, Quad Alien 680 pliable slowfly + Gopro
J-Pay quad 250 racer, Hexacoptère Typhoon H Yunnec.

Avatar de l’utilisateur
olgemaba
Messages : 1162
Enregistré le : 06 Nov 2012 13:09
Localisation : Gard
Contact :

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar olgemaba » 05 Juil 2017 15:37

ça fait beaucoup de mines tout ça... !! :lol:
Listen to music and have Fun !

Avatar de l’utilisateur
Pablo
Modérateur
Messages : 4929
Enregistré le : 06 Jan 2010 12:51
Localisation : St Maur (94)
Contact :

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar Pablo » 05 Juil 2017 21:20

Moi je trouve que ce sous marin a plutôt bonne mine...




:jesors:
Sous marin imaginaire en PVC
Hunley en métal au 1/8
Kilo au 1/144
Un Subracer
Jouets pour mes petits-enfants
Site web : http://www.loubet-modelisme.com


Retourner vers « Sous-marins militaires »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron