Le poseur de mines RUBIS

L’endroit pour faire partager la construction de son soum militaire
Avatar de l’utilisateur
edec
Messages : 246
Enregistré le : 31 Jan 2010 16:56
Localisation : Basse normandie

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar edec » 27 Sep 2017 14:45

Magnifique :Up: :respect:

Avatar de l’utilisateur
Pablo
Modérateur
Messages : 4875
Enregistré le : 06 Jan 2010 12:51
Localisation : St Maur (94)
Contact :

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar Pablo » 30 Sep 2017 10:26

Joël, réserve moi une place à tes cours... J'arrive ;)
Sinon, mon Jack, c'est super comme d'hab, mais où t'arrêteras tu :?:
Sous marin imaginaire en PVC
Hunley en métal au 1/8
Kilo au 1/144
Un Subracer
Jouets pour mes petits-enfants
Site web : http://www.loubet-modelisme.com

Avatar de l’utilisateur
MG
Messages : 3212
Enregistré le : 31 Jan 2010 19:46
Localisation : Gard
Contact :

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar MG » 30 Sep 2017 15:36

Moi ..... je vais jouer à la Marelle



Bravo mon Djack tu es terrible :applaudi:
le mieux est l'ennemi du bien

Avatar de l’utilisateur
Jacky-Soum
Messages : 2134
Enregistré le : 02 Fév 2010 20:19
Localisation : La GUERCHE sur L'AUBOIS, région centre

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar Jacky-Soum » 01 Oct 2017 13:18

Salut les copains ! ;)

Méfiez vous, le tricot et la broderie, ce n'est pas si simple que vous le croyez !!!! :mrgreen: :lol: :lol:
Et pour répondre à Gégé, je m'arrêterai quand le RUBIS sera fini !! :Up:
Enfin, peut-être.... :Oo: :lol:

Amicalement de Jacky-Soum :trinque:
"Où mon chapeau passe, la pluie trépasse !"
"La SOUS-MARINITE aigüe est une maladie virale très contagieuse !"
"Heureux possesseur du LAUBIE ex U766"
"Le poseur de mines RUBIS des FNFL en construction..."

philippeg
Messages : 1070
Enregistré le : 25 Jan 2010 10:02
Localisation : paris

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar philippeg » 02 Oct 2017 10:18

Oups , je pense que j'ai encore des progrès à faire ....juste une question : osera t il le mettre à l'eau ? on approche de la maquette, qualité musée non?
bravo jacky continue , tu nous fais rêver !
A+
Phil

Avatar de l’utilisateur
Jacky-Soum
Messages : 2134
Enregistré le : 02 Fév 2010 20:19
Localisation : La GUERCHE sur L'AUBOIS, région centre

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar Jacky-Soum » 02 Oct 2017 10:57

Salut Philippe ! ;)
philippeg a écrit :Oups , je pense que j'ai encore des progrès à faire ....juste une question : osera t il le mettre à l'eau ? on approche de la maquette, qualité musée non?
.....Phil

Ho que oui !! :Up:
Sinon, à quoi bon larguer des mines (sur une table ?? :Oo: ) ou lâcher un plongeur qui ne peut sortir que s'il y a de l'eau au-dessus ?? :woow: :siffle: :Up:

C'est vrai que cela sera un modèle relativement fragile ; à moi d'en prendre soin.... ;)

Amicalement de Jacky-Soum :trinque:
"Où mon chapeau passe, la pluie trépasse !"
"La SOUS-MARINITE aigüe est une maladie virale très contagieuse !"
"Heureux possesseur du LAUBIE ex U766"
"Le poseur de mines RUBIS des FNFL en construction..."

Avatar de l’utilisateur
Jacky-Soum
Messages : 2134
Enregistré le : 02 Fév 2010 20:19
Localisation : La GUERCHE sur L'AUBOIS, région centre

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar Jacky-Soum » 20 Oct 2017 15:41

Allez hop, la suite ! ;)
Comme précisé à la fin du post précédent, j’ai profité de la grande maniabilité de la coque avant démontée pour l’habiller de quelques équipements du pont.

Et pour commencer, les chaumards d’amarrage. :Up:
Ils sont usinés dans un bloc de PVC de 8mm d’épaisseur ; la forme intérieure a été obtenue par perçage et fraisage, la forme extérieure étant réalisée à la lime.
Une prédécoupe permet de distinguer 4 formes qui donneront 4 chaumards, 2 allant sur le pont avant et les deux autres sur le pont arrière.

Image

Après 3 coups de scie, on obtient 4 chaumards parfaitement identiques….
Image

….Qui peuvent être mis en place sur les ponts après ébavurage et finition des arrondis à la lime.
Image

Mise en place qui est réalisée immédiatement sur le pont avant.
On notera la présence des renforts des bites d’amarrage eclipsables, en tous points semblables à ceux posés (il y a longtemps !! :roll: ) sur le pont arrière.

Image

Et puisque les chaumards sont prêts, autant poser ceux du pont arrière !! ;)
Pour le côté gauche, c’est vite fait ; il prend place dans le logement aménagé sur la muraille, qui permet de faire passer les amarres en-dessous du mat d’antenne, qui se loge dans la gouttière lorsque celui-ci est rabattu.

Image

Quant au côté droit, il y a une petite erreur à corriger !
Lors de la lecture initiale du plan « Marine », j’ai crus que les chaumards étaient disposés de la même manière des 2 côtés, c'est-à-dire en retrait comme à gauche. :Oo:
En réalité, ce retrait n’existe pas du côté droit car il est inutile !

Image

L’emplacement du chaumard est donc corrigé tout simplement en décollant le logement (composé d’un petit morceau de PVC plié) qui est recollé après retournement. Le chaumard est ensuite collé par-dessus et le tour est joué ! :Up:
Image

Je me suis ensuite penché sur un détail qui me chiffonnait l’esprit depuis un bon moment déjà : les crocs de remorquage, présent bien en évidence sur le pont avant et, plus discret, sur le pont arrière, au pied du feu de poupe. :ugeek:

Aucune photo ne permettant de voir correctement la conception et le fonctionnement de ces crocs, je me repenche donc dans le dossier de plants, en particulier le plant de « la charpente avant » reproduit ici.
Je savais depuis le début de la construction que ces crocs étaient manœuvrés depuis l’intérieur du sous-marin, afin de libérer rapidement le bâtiment de sa remorque en cas de danger.
Cette ligne de commande, surlignée en rouge, est en partie visible sur le plant ; elle comporte plusieurs cardans et renvoies d’angles et elle aboutit à un volant disposé au plafond du poste torpilles avant.

Image

L’agrandissement de ce plant permet de comprendre le fonctionnement du “bidule” !
Et d’envisager la reproduction du mécanisme fonctionnel ! :bave:
Voici comment ça marche : la ligne de commande en rouge entraine en rotation une « douille » (en rouge), fixe en translation, dont l’alésage est fileté et reçoit le doigt de verrouillage du croc (en bleu) ; ce doigt est fixe en rotation mais libre en translation.
La rotation de la commande entraine donc la descente du doigt de verrouillage qui finit par libérer la partie mobile du croc (en vert) : celui-ci étant soumis à la traction de la remorque, pivote autour de son axe supérieur et libère la remorque.

Image

La décision de reproduire le mécanisme du croc est vite prise !
Et la fabrication commence immédiatement par le façonnage en section rectangulaire d’un morceau de rond de laiton de diamètre 12mm, qui va permettre de confectionner le corps du croc (en jaune sur le plant).

Image

Puisqu’il y a 2 crocs à fabriquer, le bloc de laiton est usiné en symétrie ; ici, c’est le dégagement de la partie basse qui est fraisé.
Image

Puis, après sciage du bloc au milieu, les deux corps sont serrés « tête en bas » afin de terminer la partie basse ; le passage du doigt de verrouillage est percé au diamètre 1,5mm.
Image

Les corps sont ensuite retournés pour permettre le fraisage d’ébauche des crocs. Un positionnement intermédiaire a permis de percer le centre des crocs.
Image

Et après une autre opération de perçage de l’axe de rotation (diamètre 1mm) de la partie mobile des crocs, quelques coups ce lime terminent la forme des crocs.
Posés sur la photo du pont avant, on constate une certaine ressemblance…

Image

Et après rajout de la partie mobile des crocs, les doigts de verrouillage sont mis en place ; équipés d’un petit ressort de rappel solidarisé au doigt de verrouillage par une épingle à tête, il suffit de tirer vers le bas pour libérer le croc, ce qui sera réalisé ultérieurement sur le sous-marin.
La présence du réglet donne une idée de la taille des crocs.... :Oo:

Image

Pour l’heure, ils sont positionnés sur les ponts. Ici, le croc avant « boulonné » sur une plaque de renforts elle-même rivetée sur le pont.
Dans la foulée, les deux trappes d’accès aux ballasts avant sont positionnées sur le pont.

Image

Vue de face, on distingue le doigt de verrouillage à la base de la partie mobile du croc.
Image

Vue d’ensemble de la proue : il ne manque plus que les antennes basses qui ont été positionnées « vite fait » pour le salon RAMMA, mais qui nécessitent quelques petites finitions… :Up:
Image

La construction continue donc avec des images très bientôt ! :Up:

Cordialement de Jacky-Soum :trinque:
"Où mon chapeau passe, la pluie trépasse !"
"La SOUS-MARINITE aigüe est une maladie virale très contagieuse !"
"Heureux possesseur du LAUBIE ex U766"
"Le poseur de mines RUBIS des FNFL en construction..."

Avatar de l’utilisateur
Subalien
Messages : 23
Enregistré le : 05 Oct 2017 12:38
Localisation : Perle de la Côte de Jade (44)
Contact :

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar Subalien » 20 Oct 2017 15:58

Impressionnant ! :applaudi:
Sous-marins : Le Professeur Aronnax (coulé) L'Anchar (sabordé) Le Goubet (abandonné) Le Naso Annulatus (donné)
Site sous-marins : http://subalien.free.fr/
Site navires : http://relatioad.free.fr/blog/index.htm

Avatar de l’utilisateur
edec
Messages : 246
Enregistré le : 31 Jan 2010 16:56
Localisation : Basse normandie

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar edec » 20 Oct 2017 17:44

bof, pas tellement, la routine sur ce post ... :tusors:

Avatar de l’utilisateur
Jacky-Soum
Messages : 2134
Enregistré le : 02 Fév 2010 20:19
Localisation : La GUERCHE sur L'AUBOIS, région centre

Re: Le poseur de mines RUBIS

Messagepar Jacky-Soum » 20 Oct 2017 18:32

edec a écrit :bof, pas tellement, la routine sur ce post ... :tusors:


:mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr:
Je crois que tu y vas un peu fort là, non ??? :siffle: :lol:

Amicalement de Jacky-Soum :trinque:
"Où mon chapeau passe, la pluie trépasse !"
"La SOUS-MARINITE aigüe est une maladie virale très contagieuse !"
"Heureux possesseur du LAUBIE ex U766"
"Le poseur de mines RUBIS des FNFL en construction..."


Retourner vers « Sous-marins militaires »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron