planeur sous marin

L’endroit pour faire partager la construction de son soum civil
MICROTECH
Messages : 5
Enregistré le : 13 Juin 2015 08:59

planeur sous marin

Messagepar MICROTECH » 15 Juin 2015 13:14

Bonjour à tous,

une petite vue 3D du planeur.

Planeur3D1.GIF


Pour faire simple :idea: ,

Construction PVC. Longueur 50cm, envergure 320.
Tous les réglages seront, dans un permier temps, manuels : direction, incidence des ailes, position du lest, gonflage/dégonflage du poumon. Le but : faire volet un planeur dans une piscine en exploitant la gravitation pour sonder et Archimède pour faire surface .

Je partirais de la réussite de ces 2 étapes pour commencer à automatiser le planeur.

Peut être une étape intermédiaire avec télécommande pour en apprendre plus ? Je sais pas si il est possible de faire plus petit, car ensuite je dois installer l'électronique ( carte PIC P40-USB-OLIMEX ), le générateur, les convertisseurs élévateurs de tension, la plaque Hicaps de Maxwell...

A+

Avatar de l’utilisateur
Pablo
Modérateur
Messages : 4986
Enregistré le : 06 Jan 2010 12:51
Localisation : St Maur (94)
Contact :

Re: planeur sous marin

Messagepar Pablo » 15 Juin 2015 13:58

MICROTECH a écrit :carte PIC P40-USB-OLIMEX ), le générateur, les convertisseurs élévateurs de tension, la plaque Hicaps de Maxwell...

ça y est, comme prévu, chui déjà largué ;)
Sous marin imaginaire en PVC
Hunley en métal au 1/8
Kilo au 1/144
Un Subracer
Jouets pour mes petits-enfants
Site web : http://www.loubet-modelisme.com

MICROTECH
Messages : 5
Enregistré le : 13 Juin 2015 08:59

Re: planeur sous marin

Messagepar MICROTECH » 15 Juin 2015 19:52

Bonjour Pablo,

Je viens de me plonger dans le sujet :mrgreen:

La première partie sera la plus passionnante, c'est comme de jouer avec un planeur libre, observer ses ractions, améliorer la machine et en même temps apprendre à la contrôler. Un moyen de devenir expert tout en s'amusant. Un moyen aussi de commencer à construire un objet étanche, à choisir des matériaux nouveaux, à visualiser les procédures de programmation.

Je constate que pour plonger, je dois avancer le lest devant le centre de gravité et augmenter la densité du soum. Pour remonter c'est exactement le contraire, je dois faire reculer le lest derrière le centre de gravité et diminuer la densité.

En vol libre c'est souvent une tempo qui décide le retour au sol. Ici on pourrait utiliser le fond et une tige tampon pour commander la remonter :?:
Pour débuter, un actionneur magnétique que je commande de l'extérieur me permettra de choisir entre descente et montée et ainsi de régler correctement le planeur.

Reste à choisir le meilleur moyen de modifier la densité du planeur ? :Oo:

Olimex fabrique des cartes µC comme Arduino, ça se programme avec un bootloader directement à partir de COM ou USB. On peut utiliser au choix de l'assembleur, du C, du Pascal, du Java ou du Basic. https://www.olimex.com/Products/PIC/Proto/

Avatar de l’utilisateur
pierre
Messages : 3420
Enregistré le : 08 Jan 2010 12:42
Localisation : Créteil (94)

Re: planeur sous marin

Messagepar pierre » 16 Juin 2015 07:19

Bonjour.
Je suis moins largué que Pablo.
J'ai tout compris avant le mot "arduino". :mrgreen:

En tout cas, projet intéressant.
Mais aux limites de portées où vont nos radios sous l'eau le planage risque d'être court en commandes manuelles.
Mes sous-marins en état de marche :
Un Surcouf, un Seaview, une Flying sub, un Minisub, un subracer.
Autres modèles : quadricoptère MiniDex amphibie full carbon, Quad Alien 680 pliable slowfly + Gopro
J-Pay quad 250 racer, Hexacoptère Typhoon H Yunnec.

MICROTECH
Messages : 5
Enregistré le : 13 Juin 2015 08:59

Re: planeur sous marin : poumon

Messagepar MICROTECH » 16 Juin 2015 09:10

Bonjour à tous,

Effectivement, dans une piscine on plane pas longtemps comme on nage pas longtemps...si on dispose pas d'un dispositif de nage à contre courant. Vue la vitesse du vol plané, le courant de la filtration devrait suffire à planer sur place tant que le soleil brille. 8-)

J'ai une question technique qui concerne les ballasts. Pour avoir lu quelques projets, c'est souvent les pompes à eau à engrenage qui remplissent/vident les ballast, et l'air du ballast est expulsée/aspirée dans le compartiment étanche.

Si on dispose d'un compresseur d'air miniature, genre poste d'aspiration de soudure :
- remonter : on rempli un poumon d'air ( genre chambre à air ou ballon de baudruche...) Le poumon en gonflant chasse l'eau indirectement du ballast... L'air est aspirée du compartiment sec qui peut au préalable être sur-gonflé ( pressurisé ).
- plonger : on peut reprendre l'air de la chambre ( faire le vide ), l'eau envahie le ballast. L' air repri fait remonter la pression dans le compartiment sec, ce qui fiabilise l'étanchéité pendant la plongée.

Si on dessine le procédé on constate l'absence totale de circulation d'eau dans le compartiment sec, pas besoins de reprise d'air extérieur, pas de soupapes de larguage de l'air pour reprendre l'eau. Pourquoi c'est pas utilisé sur les maquettes les poumons ?

Question dosage, la pesée nécessite d'être au gramme d'eau prêt, alors je me dis que c'est aussi une façon d'être plus précis.

A+

Avatar de l’utilisateur
pierre
Messages : 3420
Enregistré le : 08 Jan 2010 12:42
Localisation : Créteil (94)

Re: planeur sous marin

Messagepar pierre » 16 Juin 2015 09:44

Bonjour.
On applique déjà ce principe avec nos seringues ou nos pistons. On peut les considérer comme des poumons rigides car ils apirent ou recrachent de l'eau via des pompes ou des moteurs.
Pourquoi ne pas le remplacer par de l'air ? Je ne suis pas pour. Il est compressible alors que l'eau, non.
Donc à une certaine profondeur le volume d'air changera et fera varier la pesée du sous-marin.
Avec de l'eau, le volume restera constant quelque soit la profondeur. L'équilibre sera plus garanti.
Mes sous-marins en état de marche :
Un Surcouf, un Seaview, une Flying sub, un Minisub, un subracer.
Autres modèles : quadricoptère MiniDex amphibie full carbon, Quad Alien 680 pliable slowfly + Gopro
J-Pay quad 250 racer, Hexacoptère Typhoon H Yunnec.

Avatar de l’utilisateur
olgemaba
Messages : 1170
Enregistré le : 06 Nov 2012 13:09
Localisation : Gard
Contact :

Re: planeur sous marin

Messagepar olgemaba » 16 Juin 2015 13:17

CQFD
:Up: pierrot !
Listen to music and have Fun !

MICROTECH
Messages : 5
Enregistré le : 13 Juin 2015 08:59

Re: planeur sous marin

Messagepar MICROTECH » 17 Juin 2015 10:35

Bonjour tous,

Merci pour cette précision et démonstration. Autant choisir dès le début des principes qui tiennent la route :Oo:
L'idée de ne plus avoir d'eau dans la partie sêche me plaisait bien. Et même si j'échange l'air contre de l'huile pour remplir mon poumon, je vais devoir acheter une pompe pour des fluides imcompressibles ou utiliser le principe de la seringue. Comme je vais devoir modifier le centrage et la densité en même temps, c'est peut être l'opportunité d'utiliser un seul et même poussoir.

Seringue : le ballast est séparé en deux par le piston. Pour manoeuvrer le piston, un poussoir est nécessaire.
Le poussoir mécanique unique impose une traversée de cloison avec des contraintes d'étanchéité associées à une pièce mobile...c'est pas bon. On peux encapsuler la mécanique dans le ballast. C'est déjà mieux mais m'obliqe à fabriquer deux poussoirs avec moteurs électriques et réducteurs, électronique de commande, fin de course etc ...

Si je respecte votre principe de fluides imcompressible, je peux utiliser de l'eau ou de l'huile pour pousser le piston d'un petit verin ( une petite seringue pour pousser le gros piston ). Donc avec une toute petite quantité d'huile ou d'eau (quelques cm3) je pousse un grand volume d'eau ( quelques litres ) Pour ça une seule petite pompe qui gonfle ou dégonfle plusieurs verins. L'hydraulique à du bon.
est-ce que les pompes à engrennage sont réversibles ?

A+

Avatar de l’utilisateur
pierre
Messages : 3420
Enregistré le : 08 Jan 2010 12:42
Localisation : Créteil (94)

Re: planeur sous marin

Messagepar pierre » 17 Juin 2015 10:54

Oui. ;)
Mes sous-marins en état de marche :
Un Surcouf, un Seaview, une Flying sub, un Minisub, un subracer.
Autres modèles : quadricoptère MiniDex amphibie full carbon, Quad Alien 680 pliable slowfly + Gopro
J-Pay quad 250 racer, Hexacoptère Typhoon H Yunnec.

Avatar de l’utilisateur
billoup
Messages : 374
Enregistré le : 27 Jan 2010 18:24

Re: planeur sous marin

Messagepar billoup » 19 Juin 2015 09:16

Bonjour
Les Torpion ont des ailes et une dérive.
La silhouette du Torpion-E, sous-marin à plongée dynamique:
Voir le Fichier : Torpion-E_Face.png
Voir le Fichier : Torpion-E_Profil.png
Et sa navigation:
https://www.youtube.com/watch?v=GEc69YGjqQM.
La silhouette du Torpion-T en fabrication:
http://www.archive-host.com/files/19649 ... _image.png
Les ailes sont plus larges que longues pour essayer d' offrir moins de résistance à l'avancement.
Il est préférable pour une automatisation d'utiliser les cartes Arduino en Open Source dont la programmation est un peu semblable au Qbasic compilé d'autrefois. L'imprimante 3D du CREPP (Club de Robotique Et de Programmation de Ploemeur) utilise la carte Arduino ATmega3, à plus forte mémoire, pour fabriquer les pièces en ABS, par exemple.
Merci.


Retourner vers « Sous-marins civils »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité