Risque d'un régime moteur trop élevé

L’espace pour parler de tout ce qui concerne la propulsion de nos modèles
Avatar de l’utilisateur
Akula
Messages : 522
Enregistré le : 08 Jan 2010 19:09

Re: Risque d'un régime moteur trop élevé

Messagepar Akula » 02 Juin 2010 21:05

Bonsoir,

billoup a écrit : L'inversion de flux courante oriente l'arrière du sous marin vers le haut, ce qui n'est pas forcément gènant.


Pas d'accord avec toi Billoup, une marche arrière avec le cul à remonter, c'est pas l'idéale. A moins que tu aies toi-même validé l'idée ?

Et pourquoi réinventer le fil à couper le beurre quand la pompe-hélice existe ? C'est un peu le principe de l'hydrojet, appliqué à un sous-marin.
@+

François

******************************************************************************
Message entièrement composé d'électrons recyclés

Avatar de l’utilisateur
billoup
Messages : 374
Enregistré le : 27 Jan 2010 18:24

Re: Risque d'un régime moteur trop élevé

Messagepar billoup » 02 Juin 2010 21:34

Bonsoir.
Je serais content d'avoir quelques renseignements sur les pompes-hélices.
Merci.

Avatar de l’utilisateur
Patjabix
Modérateur
Messages : 4950
Enregistré le : 06 Jan 2010 00:13
Localisation : Chanas (Isère)

Re: Risque d'un régime moteur trop élevé

Messagepar Patjabix » 03 Juin 2010 08:54

Salut,

Il me semble quand même que la pompe hélice ne génère pas un flux aussi rapide qu'une hydrojet ??
Je me trompe ?
A+
Pat, membre de la guilde des racleurs de fond
Image Image

Avatar de l’utilisateur
Alexandre GILLON
Messages : 322
Enregistré le : 08 Jan 2010 10:06
Localisation : Lille
Contact :

Re: Risque d'un régime moteur trop élevé

Messagepar Alexandre GILLON » 03 Juin 2010 09:20

Non! ;)

Avatar de l’utilisateur
billoup
Messages : 374
Enregistré le : 27 Jan 2010 18:24

Re: Risque d'un régime moteur trop élevé

Messagepar billoup » 03 Juin 2010 09:22

Bonjour.
Un rapide coup d'oeil sur internet m'a donné quelques explications sur les pompes-hélices. Il faut que j'aille plus loin.
Un hydrojet a un cone de compression aprés la turbine et un anti rotation de jet fixe. La sortie orientable du jet sert de gouvernail. Je ne sais pas si ceux vendus dans le commerce sont bien optimisés. J'ai parfois eu des difficutés et ai préféré reprendre quelques éléments.
La difficulté est dans l'inversion du jet. On n'arrine pas à le faire correctemement avec la seule rotation d'une piéce, quelque soit sa forme. C'était la position de Graupner il y a plus d'une dizaine d'années pour le thermique ou l'on perdait le gouvernail en marche arrière avec des retours d'eau trop intempestifs pour un racer. Robbe à cette époque, ceux de Berlin maintenant ou les Chinois font l'inversion du jet par des pièces mobiles avec biélettes. C'est mieux mais plus orienté électrique. Il y a des améliorations possibles si la vente est suffisante pour créer des pièces moulées auxquelles se prétent bien ce genre de fonctionnement. Pour un sous-marin on peut rêver d'une sortie de jet orientable sur une portion de sphère avec inversion du jet indépendant créant moins de perturbation dans la stabilité du sous-marin.
Merci.

Lucien Blanchart
Messages : 236
Enregistré le : 03 Fév 2010 19:05

Re: Risque d'un régime moteur trop élevé

Messagepar Lucien Blanchart » 03 Juin 2010 11:53

Salut à tous,
Un moteur électrique qui tourne trop vite risque tout simplement de faire éclater, sous l'effet de la force centrifuge, son rotor . C'est pourquoi les moteurs
à courant continu, avec excitation en série, ne doivent jamais tourner à vide sans être attelés .Ils n'ont pas de vitesse limite . Les moteurs à excitation
parallèle (Moteur schunt ) ont une vitesse limite et constante . Les moteurs compouts associent les deux avantages : Couple important au démarrage, vitesse
constante . Les moteurs à aimant permanent ressemblent à ce type de moteurs . Ceux, que nous utilisons sur nos sousmarins pour la plupart d'entre nous !
À bientôt, Lucien...

Bap2703
Messages : 117
Enregistré le : 05 Avr 2010 23:31

Re: Risque d'un régime moteur trop élevé

Messagepar Bap2703 » 03 Juin 2010 12:13

En pratique j'ai jamais vu ca.
Y a une foultitudes d'autres problèmes qui arrivent avant :
- rendement de l'hélice diminué
- rendement du moteur diminué
- vibrations
- destruction de l'hélice
- surchauffe
- cramage d'un composant (bobinage du moteur, variateur ou batterie)

J'aimerai pas voir un moteur exploser par force centrifuge :shock:
Je préfère encore m'éborgner en coupant une corde à piano :jesors:

Avatar de l’utilisateur
billoup
Messages : 374
Enregistré le : 27 Jan 2010 18:24

Re: Risque d'un régime moteur trop élevé

Messagepar billoup » 03 Juin 2010 13:31

Bonjour.
J'ai travaillé à coté d'un dessinateur dans les années 75 qui essayait de mettre au point une perceuse pour circuits imprimés pour le perçage automatique. Il faisait tourner le moteur à 60000 tr/m. C'était un moteur en cage d'écureuil. Nos brushless se raprochent des cages d'écureil, et ne craignent pas l'explosion si bien symétrique de fabrication, l'équilibrage dynamiqhe sur machine Schenk n'est pas pour nous, mais nous somme loin de ces vitesses.
A plus,
Merci.
Modifié en dernier par billoup le 20 Juin 2010 21:48, modifié 1 fois.

philippeg
Messages : 1125
Enregistré le : 25 Jan 2010 10:02
Localisation : paris

Re: Risque d'un régime moteur trop élevé

Messagepar philippeg » 03 Juin 2010 13:38

Bonjour billoup ,
chez KMB tu peux trouver des hydrojets de bonne qualité, vitesse de rotation max 20.000 t/m
tu as differents diametres avec ou sans inverseur de flux .
ceux de graupner sont moins bons d'après infos trouvées sur le net.
bon courage
philippe

Avatar de l’utilisateur
billoup
Messages : 374
Enregistré le : 27 Jan 2010 18:24

Re: Risque d'un régime moteur trop élevé

Messagepar billoup » 03 Juin 2010 14:16

Bonjour.
Les hydrojets de KMB à Brerlin sont bons, J'ai quant même préféré dans un premier temps celui de Robbe que j'avais bricolé et qui s'adapte plus facilement, en particulier avec le cone de compression en alu et une arrivée d'eau à la crépine circulaire complête.
J'ai été troublé par les pompes hélices et je vais me renseigner.
Merci.


Retourner vers « La propulsion »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron