Les moteurs Brushless, qu'en est-il réellement ???

L’espace pour parler de tout ce qui concerne la propulsion de nos modèles
Avatar de l’utilisateur
coaxial
Messages : 3656
Enregistré le : 23 Jan 2010 19:35
Localisation : saint orens 31
Contact :

Re: Les moteurs Brushless, qu'en est-il réellement ???

Messagepar coaxial » 27 Fév 2011 11:04

Bonjour

Le moteur ROXXY indiqué par Patjabix , un peu plus loin dans le post semble pas mal du tout , mais le contrôleur qu'il site , peut'il être remplacé par un modèle suppérieur le 918 ou 930 par exemple ?
quelles seraient les différences ? notemment , en terme de courant délivré a bas régime , car sur nos soums "maquettes" un des soucis étant de privilégier une vitesse d'évolution "réaliste"
Exemple :
- sur le Daphné j'ai remarqué qu'il va probablement un peu trop vite à la rotation mini que je peux obtenir actuellement .
- donc l'idée est de mettre un système pouvant tourner trés bas soit , 760:3,8X11v = 2200tr/mn environ à vitesse max .
- et retailler un brin encore les pales d'un autre jeu d'hélices , afin qu'elles resemblent un peu plus à celles du réel .

ou celui-ci http://www.tecnimodel.com/moteurs-brush ... 750kv.html
Modifié en dernier par coaxial le 27 Fév 2011 11:11, modifié 1 fois.
Moins je réfléchis plus fort et plus j'agis moins vite
Les bons crus font les bonnes cuites => Pierre Dac .
.... la simplicité est-ce bien la plus simple solution ..........?
La femme est l'avenir de l'homme .

Avatar de l’utilisateur
Cassiope34
Messages : 352
Enregistré le : 15 Avr 2010 14:42
Localisation : Montpellier

Re: Les moteurs Brushless, qu'en est-il réellement ???

Messagepar Cassiope34 » 27 Fév 2011 11:07

Ah ben nooonnn Pat, tu viens d'en faire fuir une bonne dizaine maintenant ! :twisted: :twisted: :twisted: c'est malin :mrgreen:
Tu ne préfèrerais pas avoir l'avis d'Akula avant ?? :ugeek: :ugeek:

:jesors:

euh non !

pour coaxial : je ne sais pas si ça va t'aider mais je crois bien que le courant délivré pas les contrôleur brushless EST TOUJOURS LE MêME quelque soit le régime (c'est ce qui participe à sa puissance) simplement il est haché et donc envoyé au compte goutte à bas régime et au tuyau d'arrosage à haut régime.

@+
Modifié en dernier par Cassiope34 le 27 Fév 2011 12:54, modifié 2 fois.
Devise Shadocks :
"Mieux vaut mobiliser son intelligence pour des conneries, que mobiliser sa connerie pour des choses intelligentes"

Avatar de l’utilisateur
Patjabix
Modérateur
Messages : 4950
Enregistré le : 06 Jan 2010 00:13
Localisation : Chanas (Isère)

Re: Les moteurs Brushless, qu'en est-il réellement ???

Messagepar Patjabix » 27 Fév 2011 11:09

Salut ,

Coaxial >> C'est Patjabix ... :roll:

Oui les modèles de contrôleurs au dessus (918, 930 . . . ) vont convenir aussi, j'ai indiqué le premier de la gamme car il suffit largement par rapport à la consommation de ce moteur. Le 918 apporte une "marge" de sécurité, il ne changera rien en terme de souplesse, je pense. J'ai pu voir que la souplesse est déjà très correcte (et sans chercher plus loin dans la programmation du contrôleur faute de temps), la vitesse à bas régime est très basse.
Je compte faire des essais à ce niveau là avec les différents moteurs que Robbe va m'envoyer sous peu.
A+
Pat, membre de la guilde des racleurs de fond
Image Image

Avatar de l’utilisateur
Patjabix
Modérateur
Messages : 4950
Enregistré le : 06 Jan 2010 00:13
Localisation : Chanas (Isère)

Re: Les moteurs Brushless, qu'en est-il réellement ???

Messagepar Patjabix » 27 Fév 2011 11:10

Cassiope34 a écrit :Ah ben nooonnn Pat, tu viens d'en faire fuir une bonne dizaine maintenant ! :twisted: :twisted: :twisted: c'est malin :mrgreen:
Tu ne préfèrerais pas avoir l'avis d'Akula avant ?? :ugeek: :ugeek:

:jesors:

@+


L'avis de Akula m'intéresse effectivement, mais en quoi ai-je fais fuir qui que ce soit ??? :Oo:
A+
Pat, membre de la guilde des racleurs de fond
Image Image

Avatar de l’utilisateur
Cassiope34
Messages : 352
Enregistré le : 15 Avr 2010 14:42
Localisation : Montpellier

Re: Les moteurs Brushless, qu'en est-il réellement ???

Messagepar Cassiope34 » 27 Fév 2011 11:25

OUPS, j'ai édité mon post avant de voir que tu avais répondu...!

Je pense que leur "sensibilité" est un inconvénient important qui doit être soigneusement mis en balance par rapport aux avantages qu'ils apportent dans notre activité. Ils nécessitent des compétences en terme technique dans leur domaine qu'en sous-marin peut de personnes possèdent vraiment (je me considère dans le lot) ;)


peut-être qu'il suffit simplement de leur parler gentillement :lol: :lol: :lol:

Plaisanterie mise à part, j'ai beaucoup d'accus LiPo et j'en ai jamais vu un seul gonfler à quelque moment que ce soit, mais comme Akula, je sais comment le faire ;)

Un détail cependant, je crois savoir pour reparler de durée de vie, que la chimie employé dans les LiPo a elle-même une durée de vie (peut-être 2 ou 3 ans mais je n'en suis sûr ) et ce quelque soit le nombre de charges/décharge sans mauvais traitement bien-sûr !!!

@+
Devise Shadocks :
"Mieux vaut mobiliser son intelligence pour des conneries, que mobiliser sa connerie pour des choses intelligentes"

Avatar de l’utilisateur
coaxial
Messages : 3656
Enregistré le : 23 Jan 2010 19:35
Localisation : saint orens 31
Contact :

Re: Les moteurs Brushless, qu'en est-il réellement ???

Messagepar coaxial » 27 Fév 2011 11:51

Salut Patjabix , je savais plus comment on écrit , en devenant vieux on perds des neuronnes :lol: .............. ;)

chez A2P pro tronik celui-ci conviendrait mieux à mon modèle ; 72820 : 2820 Kv 650 , vu le poids et la taille de cet engin :D , de plus ce moteur accepte jusqu'a 18v environ ce qui donnerais 650:3,8X18= en 3078 tr/mn maxi et la possibilité a bas régime une rotation faible , mais probable qu'avec environ 12v ( accu plomb dans un premier temps ) devrait faire l'affaire .
http://www.a2pro.fr/catalogue.php?IdCat ... e=&lang=Fr
http://www.a2pro.fr/produit_Pdf/2820-650.pdf

Je parle de 18v car je compte essayer avec les accus métabo de la perceuse-visseuse ;) et 5 éléments LiFe ça fait aussi environ 18volts ; 3,6 x 5 .

oui oui Cassipé34 , j'ai bien suivi que la tension dispo aux accus condissione le rendement maxi soit 18 , 15 12 Volts ou moins selon ce qui est admissible par le moteur et le contrôleur ;)
Moins je réfléchis plus fort et plus j'agis moins vite
Les bons crus font les bonnes cuites => Pierre Dac .
.... la simplicité est-ce bien la plus simple solution ..........?
La femme est l'avenir de l'homme .

Avatar de l’utilisateur
Cassiope34
Messages : 352
Enregistré le : 15 Avr 2010 14:42
Localisation : Montpellier

Re: Les moteurs Brushless, qu'en est-il réellement ???

Messagepar Cassiope34 » 27 Fév 2011 13:07

oui oui Cassipé34 , j'ai bien suivi que la tension dispo aux accus condissione le rendement maxi soit 18 , 15 12 Volts ou moins selon ce qui est admissible par le moteur et le contrôleur ;)


Euh, j'ai dû mal m'exprimer ;) je parle du courant c'est à dire les Ampères , et ce quelque soit la tension donc les Volts !
Ce qui signifie que toute l'intensité demandée par le moteur lui est toujours présentée par le contrôleur mais de manière saccadée à une fréquence plus ou moins importante selon la demande du pilote ;)

Ch'sais pas si je suis plus clair là ?! :gne:

Sous couvert de l'avis de Patjabix, il te sera plus facile d'obtenir un démarrage souple donc à bas régime avec le bon brushless car ça sera "aidé" par l'inertie de ton gros soum ;) .
C'est surement moins facile avec les petits soum compacts, mais pour ceux là, un démarrage un peu violent est peut-être moins problématique s'ils sont taillés pour la course ... 8-) ;) :bave: enfin je dis ça, je dis rien hein :twisted: :twisted: :siffle:

@+
Devise Shadocks :
"Mieux vaut mobiliser son intelligence pour des conneries, que mobiliser sa connerie pour des choses intelligentes"

Avatar de l’utilisateur
Rackham
Messages : 2564
Enregistré le : 23 Jan 2010 18:43
Contact :

Re: Les moteurs Brushless, qu'en est-il réellement ???

Messagepar Rackham » 27 Fév 2011 14:25

Patjabix a écrit :Salut,

Pour ma part, des accus Lipo (des "turnigy" et des "black lithium") ont gonflé sans raison quelques temps après les avoir stockés... Clairement ça m'a gonflé c'est le cas de le dire :twisted: .
Peut-être que je n'ai pas adopté les bonnes pratiques pour leur stockage, mais si je ne vais pas remettre en cause l'utilisation de Lipo dans un de mes racer (de surface ou sous-marin :siffle: ) il est clair que je ne vais pas m'emm**** avec ce genre d'accu dans un soum classique, un bateau ou un camion.
Dans un soum compact ils peuvent rendre service je le reconnais.

Je pense que leur "sensibilité" est un inconvénient important qui doit être soigneusement mis en balance par rapport aux avantages qu'ils apportent dans notre activité. Ils nécessitent des compétences en terme technique dans leur domaine qu'en sous-marin peut de personnes possèdent vraiment (je me considère dans le lot) ;)

Pour en revenir au Brushless, je suis par contre un fervent amateur, j'ai d'ailleurs mis un brushless dans un bateau qui n'est clairement pas conçu pour ça (loin d'être fini il ne va pas voir l'eau tout de suite ;) )


+ 1avec Pat ! en " mode " Lipo le stockage / l'entretien / la température / la charge et je parle pas des problèmes techniques du contrôleur ou de manipulation en fonctionnement qui pourraient jouer sur l'accu , me semblent un peu compliqué dans un compartiment étanche d'une vingtaine de vis et le tout quasiment indémontable dans l'urgence et j'oublie ce câble d'équilibrage qui m'oblige à modifier mon accès de prise de charge :Oo:
en bref le lipo est très intéressant pour des tas de raison et surement meilleurs que mes accu mais pour des raisons pratiques et à par bien sur les soum compact et facilement démontables :siffle: j'ai du mal encore à changer
Haddock : Messieurs, Cet homme est innocent : Tintin nous l’a dit. Allez-vous lui laisser ces menottes… et l’empêcher d’aller me chercher une bouteille de cognac ?

Avatar de l’utilisateur
Akula
Messages : 522
Enregistré le : 08 Jan 2010 19:09

Re: Les moteurs Brushless, qu'en est-il réellement ???

Messagepar Akula » 27 Fév 2011 14:46

Re-Bonjour (rapport à mon dernier message tôt dans la matinée...)

Pour le moment, je n'ai pas testé les LiPo dans un SM, n'en ayant qu'un d'opérationnel et qui va repasser en chantier d'ici quelques temps pour certainement passer aux LiPo, donc pas de retour là-dessus.

Ensuite comme je l'ai déjà dit, il peut arriver que des accus gonflent sans raison apparente, je n'ai moi même pas eu ce problème avec les 6 packs que je possède (tous Turnigy). Pourtant j'en ai qui ont pris l'eau :oops:

En tout cas, en bateau c'est très pratique. J'aborde aussi l'aspect pécuniaire, mais quand je vois le prix des packs NiMh de + forte capacité, je regarde à deux fois avant d'acheter...

Pour le couple moteur / contrôleur, bien considérer que sur la fiche technique du moteur, le courant max donné est un courant au rendement max, pas en blocage.

Rackham a écrit :+ 1avec Pat ! en " mode " Lipo le stockage / l'entretien / la température / la charge et je parle pas des problèmes techniques du contrôleur ou de manipulation en fonctionnement qui pourraient jouer sur l'accu , me semblent un peu compliqué dans un compartiment étanche d'une vingtaine de vis et le tout quasiment indémontable dans l'urgence et j'oublie ce câble d'équilibrage qui m'oblige à modifier mon accès de prise de charge :Oo:
en bref le lipo est très intéressant pour des tas de raison et surement meilleurs que mes accu mais pour des raisons pratiques et à par bien sur les soum compact et facilement démontables :siffle: j'ai du mal encore à changer


Pour la question de la T°C, il faut quand même pas mal leur tirer sur la gueule pour qu'il chauffe (voiture, offshore, oui. SM je doute que l'on tire beaucoup dessus.).
Stockage: boîte métallique ou sac LiPo histoire d'être vraiment sûr.

Aurélien (Watakashi / ADX Models) utilise du LiPo dans ses WTC, il faudrait lui demander un retex.
@+

François

******************************************************************************
Message entièrement composé d'électrons recyclés

Avatar de l’utilisateur
Patjabix
Modérateur
Messages : 4950
Enregistré le : 06 Jan 2010 00:13
Localisation : Chanas (Isère)

Re: Les moteurs Brushless, qu'en est-il réellement ???

Messagepar Patjabix » 27 Fév 2011 17:36

Akula a écrit :Pour le couple moteur / contrôleur, bien considérer que sur la fiche technique du moteur, le courant max donné est un courant au rendement max, pas en blocage.

Salut,

En effet, Pierre sélectionne son variateur ou contrôleur selon la méthode de la conso au blocage.
Je ne suis pas d'accord avec lui sur ce point (mais je respecte bien entendu complètement son point de vue ;) ).
Je pense qu'un moteur bloqué ne doit plus être alimenté et donc un fusible dans le circuit doit sauter si cela arrive afin de ne pas endommager le reste de l'électronique de commande (comme de toute façon le moteur est bloqué, cela ne change plus rien).

Je préfère choisir un variateur selon les valeur données par le fabricant, avec une petite marge supplémentaire, puis valider cela avec une mesure au DPR. Cela permet de dépenser un peu moins d'argent dans le prix du contrôleur en achetant un modèle sur dimensionné.
En outre, un variateur à une valeur d'intensité maxi en continu et une autre (plus élevée) d'une durée plus courte qui permet de tolérer des pics d'intensité (en cas de commande brutale par exemple avant/arrière)

Jusque ici pas de problème dans aucune de mes installations selon cette méthode.

Chacun choisi son variateur/contrôleur selon la méthode qu'il préfère ;)
A+
Pat, membre de la guilde des racleurs de fond
Image Image


Retourner vers « La propulsion »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron